Albums
Compils
photos
concerts
Artistes similaires

Biographie de Maiwenn

Biographie

Maïwenn Le Besco est née le 17 avril 1976 aux Lilas, Seine-Saint-Denis. Elle est la sœur d'Isild Le Besco, Jowan Le Besco, Léonor Graser et Kolia Litscher.

Enfant, elle accompagne beaucoup sa mère, l'actrice d'origine algérienne Catherine Belkhodja, pendant ses tournages.

Sa première apparition sur scène a lieu au Conservatoire sous la direction d'Aurélien Recoing. Elle est remarquée par Antoine Vitez qui lui confie un rôle dans Hippolyte de Garnier au Théâtre national de Chaillot. Plus tard, elle joue à Bobino sous la direction de Daniel Mesguich, avant de participer aux représentations d'une pièce de Marivaux et d'une autre de Kafka,Le terrier, mises en scène par Frédéric Keppler. Très vite, le cinéma fait appel elle : Jean-Loup Hubert lui confie son premier rôle dans L'année prochaine si tout va bien avec Isabelle Adjani, Thierry Lhermitte et Marie-Anne Chazel. Jean Becker lui confiera le rôle d'Éliane enfant (le personnage adulte étant joué par Isabelle Adjani) dans L'Été meurtrier, où elle donne la réplique à Michel Galabru.

Elle apparait aussi sur petit écran, dans Le Noël de Maigret et Double Face, avant de devenir très populaire en participant au feuilleton La famille Ramdane.

Francis Girod lui confie alors le premier rôle féminin dans Lacenaire où elle a pour partenaire Daniel Auteuil et d'autres grands acteurs. Hervé Palud lui propose alors le rôle titre de la Gamine où elle partage l'affiche avec Johnny Hallyday. Elle s'exile quelque temps aux États-Unis, en interprétant le légendaire personnage de la Diva Plavalaguna du Cinquième élément film de Luc Besson. Elle se retire alors pour écrire une pièce, Le Pois chiche, qu'elle interprètera toute seule sur scène au Café de la Gare. La presse est unanime et salue son sens des dialogues et ses portraits croqués sur le vif. Grand succès populaire, la pièce se joue à guichets fermés. Elle tente un style différent en acceptant de tourner un film d'horreur d'Alexandre Aja, Haute tension, avec Cécile de France. Ce film devient un gros succès aux États-Unis. Dans Le Courage d'aimer de Claude Lelouch, elle interprète ensuite une jeune chanteuse cynique. Lelouch décide ensuite de présenter une autre version de son film. La deuxième version sera la bonne.

Poursuivant son activité de scénariste, Maïewenn Le Besco écrit son premier court-métrage "I'am an actrice", interprété par sa fille Shanna Besson, la fille qu'elle a eue avec Luc Besson.

Elle a réalisé son premier long métrage : Pardonnez-moi, sorti en France en novembre 2006, qu'elle a écrit, produit, réalisé et dont elle tient le rôle principal : Violette. Le procédé est original : écrit et tourné comme un documentaire autobiographique, le film montre la révolte d'une jeune femme contre son père qui autrefois la battait.

Elle obtient pour ce film deux nominations aux César 2007 : celui du meilleur espoir féminin et celui du meilleur premier film.

Filmographie

Actrice

  • 1981 : L'Année prochaine... si tout va bien de Jean-Loup Hubert : Prune
  • 1983 : L'Été meurtrier de Jean Becker : Éliane (Isabelle Adjani) jeune
  • 1986 : L'État de grâce de Jacques Rouffio
  • 1988 : L'Autre nuit de Jean-Pierre Limosin : Joan
  • 1990 : Lacenaire de Francis Girod : Hermine
  • 1991 : La Gamine de Hervé Palud : Carole Lambert
  • 1994 : Léon de Luc Besson : Ouin-Ouin (Blond Babe)
  • 1996 : Le Cinquième Élément de Luc Besson : La diva
  • 2001 : 8, rue Charlot de Bruno Garcia : Karine
  • 2003 : Haute tension de Alexandre Aja : Alex
  • 2004 : Osmose de Raphaël Fejtö : une amie à la fête
  • 2004 : Les Parisiens de Claude Lelouch : la chanteuse Shaa
  • 2005 : Le Courage d'aimer de Claude Lelouch : Shaa
  • 2006 : Pardonnez-moi (réalisatrice et actrice) : Violette
  • 2008 : Le Bal des actrices (réalisatrice et actrice) : Maiwenn

Scénariste

  • 2006 : Pardonnez-moi

Auteure de théâtre

  • 2003 : Café de la Gare : Le pois chiche

Réalisatrice

  • 2007 : Le Bal des actrices
  • 2006 : Pardonnez-moi
  • 2004 : I'm an actrice

Productrice

Elle crée en 2005 la société MAI producrions
  • 2006 : Pardonnez-moi

Distinctions

Récompenses

  • Prix Robert Enrico du Festival du film d'aventures de Valenciennes 2007
  • Prix du meilleur film au Festival des jeunes talents de l'année 2007
  • Prix Découverte du Festival de Sarlat 2006
  • Prix du meilleur premier film, Prix du jury jeune et Prix de la meilleure interprétation féminine pour Marie-France Pisier au Festival des jeunes réalisateurs de Saint-Jean-de-Luz 2006

Nominations

  • César 2007
    • meilleur espoir féminin pour Pardonnez-moi (en tant qu'actrice).
    • meilleur premier film pour Pardonnez-moi (en tant que réalisatrice).

Liens externes

 
Newsletter musicMe
Recevez gratuitement chaque semaine
toute l'actualité musicale de musicMe