Biographie de No One Is Innocent

No One Is Innocent est un groupe de rock français originaire de Paris.

Biographie

Le groupe s'est révélé en 1994 par le titre La Peau qui figure sur leur premier album. Celui-ci fait la part belle à la fusion

D'origine arménienne, le chanteur, Kémar Gulbenkian, signe le morceau Another Land, dénonçant le génocide des Arméniens et des Assyro-Chaldéens perpétré par la Turquie ottomane en 1915 et toujours nié par les autorités turques.

Peu de temps après, ils sortent le maxi 4 titres Antipolitique en collaboration avec les groupes de rap EJM et Timide Et Sans Complexe. Le groupe est très vite instable et c'est la valse des guitaristes qui s'engage.

Le son de leur album Utopia, dont est extrait le single Nomenklatura, est le travail du guitariste David Defour et du bassiste multi-instrumentiste Jérôme-David Suzat, notamment grâce à l'utilisation d'une guitare spéciale à trois cordes du luthier Team Laser bricolée sur une vieille guitare de Jérôme.

Durant la post-production de l'album, c'est l'auteur Maurice G. Dantec qui intervient sur l'album pour y rajouter ses textes et sa voix donnant une ambiance une nouvelle fois différente. Le groupe a publié en 2004 un communiqué sur son site affirmant se désolidariser de l'auteur suite à ses propos dans le journal Minute.

La séparation et le clash viendront pourtant, les musiciens abandonnant le chanteur pour fonder SPOR. Le bassiste, Jérôme-David Suzat, fondera d'abord un duo avec Henri Ancillotti MEZZO LITRO , puis officiera sous le nom de COLLAGE avant de se rebaptiser CHEVAL BLANC : entité rassemblant ses multiples casquettes de poète, compositeur, vidéaste, chanteur et musicien poly-instrumentiste.

En 2004, après une période de projets sans succès, Kémar « reforme » le groupe en remplaçant tous les musiciens et alors qu'Universal rachète le nom.

Le troisième album, nommé Revolution.com, est beaucoup moins metal, sous la patte d'un nouveau venu, Kmille et d'un nouveau guitariste Francois Maigret surnommé Shanka, aux riffs de guitares moins dévastateurs mais tout aussi efficaces. L'album se veut également revendicateur : Revolution.com, chanson phare de l'album, Où étions-nous ?, qui parle des erreurs commises en 2002 avec le 2tour de Jean-Marie Le Pen, US Festival, qui ne va pas de main morte sur la politique étrangère des États-Unis, et enfin une reprise du classique de Depeche Mode, Personal Jesus.

En 2005 sort leur premier DVD Siempre de Suerte dont la première chanson est une reprise de Sleep now in the fire de Rage Against the Machine. Sur ce live figurent également 4 chansons que le groupe a tournées dans son bus, ainsi que d'autres bonus non négligeables.

En 2007 paraît l'album Gazoline, et son premier single La Peur qui aborde le thème du doute citoyen entre le vote utile et le vote contestataire. De cet album, on peut aussi tirer la chanson Salut l'artiste, hommage à l'humour grinçant envers Jacques Chirac, tout en soulignant que le pire reste à venir.

L'album Drugstore sort début février 2011, précédé par un single, Qui je suis, diffusé à la radio dès novembre 2010.

À noter également la sortie, en janvier 2011, du single Os contre Béton, de Yan Caillasse en duo avec Kémar.

En automne 2011, le groupe ouvre sur les concerts de la tournée française The Wörld is Yours de Motörhead. Ils assurent ainsi les premières parties à Toulouse, Clermont-Ferrand, Nantes, Lille et Paris.

En juin 2012, ils assurent les premières parties de Guns n' Roses à la halle Tony-Garnier de Lyon et au Zénith de Toulouse.

Formation

Première formation :
  • Kémar Gulbenkian : Chant
  • Jérome-David Suzat : Basse guitare, synthétiseur, boite à rythme, bérimbau,
  • Thierry Molinier : Batterie
  • Guy Perrot : 1 guitariste
  • Hakim Ouazad : 2 guitariste
  • Matthieu Imberty : 3 guitariste
  • David Defour : 4 guitariste
  • Spagg : Sampler

Deuxième formation :
  • Kémar Gulbenkian : Chant.
  • Kmille : Machine, production.
  • Shanka (François Maigret) : Guitare.
  • Djules (Julien Reymond) : Basse.
  • Greg Jacks : Batterie

Troisième formation :
  • Kémar Gulbenkian : Chant.
  • Shanka (François Maigret) : Guitare.
  • Bertrand : Basse.
  • Yann Coste : Batterie.

Quatrieme formation :

  • Kémar Gulbenkian : Chant.
  • Shanka (François Maigret) : Guitare.
  • Bertrand Dessoliers : Basse.
  • Yann Coste : Batterie.
  • Ludovic Mazard : Machines

Discographie

Le premier album de No One Is Innocent, éponyme, souvent appelé La Peau.

  1. La Peau
  2. Génocide
  3. They Learn Your Love
  4. Épargne moi
  5. Henry, Serial Killer
  6. Rusted Faces
  7. Le Feu
  8. Ne reste-t-il que la guerre pour tuer le silence ?
  9. Another Land
  10. Beast in the Bottle
  11. Nova
  12. Gratitude

  1. Black garden - 3:04
  2. Invisible - 3:33
  3. Chile - 3:53
  4. Nomenklatura - 3:45
  5. Radio 101 - 2:57
  6. Le poison - 4:12
  7. Women - 3:56
  8. Amère - 4:18
  9. Autobähn babies - 4:36
  10. 2 people - 3:02
  11. Ce que nous savons - 2:50
  12. Inside - 3:04
  13. Pinecrest solution - 4:16
  14. Neuromatrix (instrumental) - 3:37

  1. Us festival
  2. Revolution.com
  3. Automatic
  4. Où veux-tu que je t'aime
  5. Drive me
  6. Où étions-nous?
  7. B.O.
  8. Personal Jesus
  9. G.r.a.b.u.g.e.
  10. Tout laisse croire...
  11. Attends
  12. No one hears you anymore
  13. Revolution.com - remix
  14. Automatic - K-Mille remix

  1. Liar (machine à rêver)
  2. Gazoline
  3. Je ne crois pas
  4. Salut l'artiste
  5. La peur
  6. Les mêmes idées, la même erreur
  7. L'amour de la haine
  8. Les désespérés
  9. Exil
  10. Boomerang
  11. Police-délice
  12. Laisse toi aller (bonus track)

  1. Cheri Moog
  2. Drugs
  3. Paris
  4. Le monde entier
  5. Les opposants
  6. Qui je suis
  7. Come on
  8. Hurry up (city boys)
  9. K.O.
  10. The doll
  11. Johnny Rotten

Vidéographie

  • La peau
  • Nomenklatura
  • Revolution.com
  • Où étions nous
  • La peur
  • Salut l'artiste

Liens externes

Notes et références

No One Is Innocent
 
Newsletter musicMe
Recevez gratuitement chaque semaine
toute l'actualité musicale de musicMe