Biographie de Oasis

Oasis est un groupe de rock anglais, initialement nommé The Rain, formé en 1991 à Manchester. Le groupe était au départ formé de Liam Gallagher (chant), Paul « Bonehead » Arthurs (guitare), Paul « Guigsy » McGuigan (basse) et Tony McCarroll (batterie), rapidement rejoint par Noel (guitare principale et chant), le grand frère de Liam.

Oasis est l'un des groupes britanniques ayant connu le plus de succès durant les deux dernières décennies, et particulièrement entre 1994 et 1998 (fréquemment appelée « Oasismania ») pendant laquelle il attira une grande partie de l'attention du public et de la presse, étant un des pionniers du mouvement britpop, bien qu'il ait toujours refusé cette étiquette. Après une période de passage à vide au début des années 2000, due aux disputes incessantes des deux frères et leaders, Liam et Noel Gallagher, à un certain manque d'inspiration, aux excès en tous genres et à certaines poursuites judiciaires, le groupe revient sur le devant de la scène mondiale en 2005 et en 2008 avec deux albums à succès, se rapprochant plus du rock alternatif et psychédélique. De leurs débuts en 1991 jusqu'à leur séparation en 2009, les membres du groupe estiment avoir vendu plus de 70 millions de disques à travers le monde.

C'est une ultime dispute qui mènera Noel Gallagher à quitter le groupe le 28 août 2009|en musique après une nouvelle altercation dans les coulisses du festival Rock en Seine, alors qu'ils étaient sur le point de monter sur scène. De leur côté, les autres membres du groupe, désormais menés par Liam, ont décidé de continuer sous le nom de Beady Eye alors que Noel a entamé de son côté une carrière solo.

Histoire du groupe

Premières années et percée (1991-1995)

Le 18 mai 1991 Liam Gallagher (19 ans) remplace Chris Hutton, le chanteur du groupe mancunien The Rain (nommé ainsi d'après le nom d'une face B des Beatles) qui devient Oasis, deux groupes portant déjà le patronyme Rain (l'un à Liverpool, l'autre à Basingstoke). L'origine de ce nom a fait l'objet de nombreuses explications, et les membres du groupe ont tendance à en trouver une différente à chaque interview. En fait, le nom serait apparu en hommage au Swindon Oasis, une salle de concert. Ils jouent pour la première fois en live au Boardwalk de Manchester, en première partie de Sweet Jesus. Noel Gallagher (24 ans), accompagné des Inspiral Carpets avec lesquels il traverse la planète en tant que roadie et guitar tech, est venu admirer son frère. Il trouve le groupe mauvais mais est impressionné par le jeu de scène de son frère. Le groupe lui offre l'opportunité de devenir manager, il se propose comme guitariste - et demande déjà les pleins pouvoirs. À la répétition hebdomadaire d'Oasis au Boardwalk, Noel dévoile ses propres chansons, dont Live Forever. Impressionné, le groupe l'embauche avec enthousiasme. Le nouveau leader (désormais surnommé "The Chief" par ses camarades) impose 4 répétitions hebdomadaires au groupe et prend en charge la direction artistique et l'écriture des morceaux.

Après deux années de répétitions et de concerts dans la région de Manchester, le groupe se rend à Glasgow en Écosse pour un concert dont ils croient assurer la première partie, mais, pour le promoteur, il est hors de question de les laisser jouer. Le groupe insiste, menace d'incendier la salle et réussit à jouer quatre de ses chansons. Le président du label Creation Records, Alan McGee, venu voir un autre groupe, est impressionné par leur prestation et Oasis signe un contrat avec Creation en août 1993. Mais le label ne pouvant pas distribuer leurs disques en Amérique, le groupe dut signer un contrat avec Sony.

Leurs premières chansons sorties en singles sont Supersonic et Shakermaker (ce qui leur permettra d'obtenir leur première prestation dans l'émission Top of the Pops) au printemps 1994. Les deux titres atteignent respectivement la et la place du Top 40 au Royaume-Uni et attirent l'attention du public et de la critique, mais aussi les moqueries d'autres artistes (ainsi, Brett Anderson, de Suede, les surnomme "les électriciens chantants " à cause de leur look lad). Oasis devient la nouvelle sensation indie du moment, doublée d'une réputation sulfureuse s'inscrivant dans la tradition rock'n'roll : hôtels dévastés, drogues, bagarres diverses… notamment entre les deux frères Liam et Noel, ce qui causera de nombreux problèmes au groupe par la suite. En route vers leur premier concert à l'étranger, prévu à Amsterdam en première partie de The Verve, tout le groupe (sauf Noel) est impliqué dans une bagarre à bord du ferry. Oasis n'est pas autorisé à débarquer et est renvoyé fissa en Angleterre. Le groupe part en Cornouailles au studio Sawmills enregistrer son premier album, mais après 2 semaines de disputes avec Dave Batchelor, leur premier producteur, Noel fait appel à son ami Mark Coyle, ingénieur du son des Inspiral Carpets au moment où Noel accompagnait le groupe, pour le remplacer.

La réelle percée survient avec le succès de Live Forever au Royaume-Uni : le titre atteint le Top 10 et reste un an dans le classement des meilleures ventes. Leur premier album sort fin août 1994 : avec 150000 exemplaires écoulés en trois jours, Definitely Maybe devient le premier album vendu le plus rapidement de l'histoire musicale britannique et entre directement à la première place des charts. On estime aujourd'hui les ventes de cet album à 2.5 millions d'exemplaires au Royaume-Uni et à plus de 7 millions dans le monde. La sortie du single Cigarettes & Alcohol, quatrième et dernier extrait de Definitely Maybe, en octobre et son arrivée à la septième place des charts ne font que confirmer la popularité grandissante du groupe.

En septembre 1994 pour leur première véritable tournée américaine, Noel quitte le groupe à Los Angeles après un show catastrophique (groupe trop souvent sous l'emprise de la drogue, provocations de Liam, ...). Il ne supporte plus d'être le seul responsable du destin et des obligations d'Oasis et fuit sans laisser de traces vers San Francisco avec la recette des concerts. Le management londonien s'affole. Mais c'est une fan, qui l'a reconnu dans la rue, qui s'occupe pendant quelques jours d'un Noel au bout du rouleau, l'aidant à reprendre confiance en lui et en l'avenir du groupe. Noel écrit deux nouvelles chansons pendant ce périple solitaire dont le morceau acoustique Talk Tonight, dédié à son hôte. Après quinze jours, il rejoint finalement le groupe pour finir la tournée américaine.

Le 16 décembre 1994, le single Whatever sort au Royaume-Uni, les ventes culminent à 350000 exemplaires. Seul East 17 empêchera Oasis d'obtenir le titre envié de single 1 de Noël. Le 31 décembre il atteindra la place des charts, toujours au Royaume-Uni.

En février, après avoir terminé sa tournée américaine, Oasis s'enferme au studio Loco, au pays de Galles, pour enregistrer son prochain single : Some Might Say. En se rendant au studio en train, Noel profite d'une panne d'électricité pour écrire sur le champ une nouvelle chanson Acquiesce (qui apparaitra ensuite en "face B" de de Some Might Say ). Le single sort le 24 avril et atteint triomphalement la première place des charts la semaine suivant sa sortie.

En mai 1995 Tony McCarroll est renvoyé du groupe et remplacé par Alan White - batteur d'Idha, une artiste folk signée chez Creation records - également frère de Steve White (batteur de Paul Weller), à cause d'une bagarre avec Liam dans un hôtel parisien. Il sera révélé par la suite que son faible niveau à la batterie était la véritable raison de son départ. Le 8 mai, Oasis investit les studios de Rockfield, au Pays de Galles, en compagnie de son producteur fétiche Owen Morris pour enregistrer son deuxième album. Un soir, Liam débarque avec trente ivrognes rencontrés au hasard des bars du coin. Noel les découvre quelques heures plus tard jouant avec ses guitares à 10000 livres. Il vire tout le monde, son frère y compris, à coups de batte de cricket puis part passer une semaine de repos à Jersey en compagnie du footballeur Graeme Le Saux.

Le sommet de la célébrité : « l'Oasismania » (1995-1997)

Courant 1995, les médias pimentent l'actualité musicale en évoquant la rivalité entre Oasis et Blur. Les différences, sociales et musicales, ne manquent pas entre les deux groupes : Liam, Noel et leurs comparses viennent de familles modestes et ouvrières du nord de l'Angleterre et ont un style ouvertement rock, alors que Damon Albarn et les autres membres de Blur sont issues de la classe moyenne londonienne et jouent dans un registre nettement plus pop. Les incidents entre les deux groupes sont nombreux (insultes, provocations, bagarres, etc), le plus célèbre s'étant produit lorsque Blur décide de sortir un nouveau single (Country House) en même temps qu'Oasis (Roll with It). Les deux groupes se partagent un succès très important au Royaume-Uni, l'affrontement verbal dégénère avec les déclarations de Noel, souhaitant voir Damon Albarn et Alex James, chanteur et bassiste de Blur, "crever du sida" (Noel présentera des excuses publiques peu de temps après). Il apparaitra plus tard que ces propos avaient été enregistrés par une journaliste présente avec le groupe après un concert. Noel, comme la journaliste, avait bu, et prononça alors cette fameuse phrase tandis que l'enregistreur de la journaliste était en marche. Noel laissera d'ailleurs entendre par la suite que la journaliste a sans doute cherché à le piéger, ou en tous les cas à obtenir de lui une phrase-scoop. Depuis, le musicien est le premier à reconnaitre la stupidité de sa phrase, non sans y avoir ajouté une touche d'humour lors d'une interview : « Évidemment que je ne pensais pas ce que je disais. Je leur souhaite simplement une bonne grippe. »

Pour en revenir à la musique en elle-même, Country House de Blur se vend à 274000 exemplaires durant la première semaine et devance le Roll with It d'Oasis qui atteint "seulement" les 216000 exemplaires vendus. Mais par la suite le management du groupe s'est plaint, affirmant que le single de Blur avait été vendu moins cher que celui d'Oasis et que la présence de différentes Faces B en fonction des éditions aurait encouragé les fans à l'acheter 2 fois. De plus Creation aurait annoncé que certains exemplaires de Roll with It avaient un problème de code barre ayant empêché les ventes d'être comptabilisées.

En juin, la formation des frères Gallagher participe au festival de Glastonbury, et leur popularité ne cesse de croître. Pour preuve, Noel tombe malade la veille du festival et monte sur scène vêtu d'un duffle-coat ; immédiatement après, les ventes de duffle-coat en Angleterre vont augmenter de 20 % !

En septembre 1995, le bassiste Paul McGuigan, épuisé nerveusement, quitte brièvement le groupe. Le groupe fait donc appel à Scott McLeod pour le remplacer (il est notamment visible dans le clip de Wonderwall) mais lorsqu'il les quitte brusquement, le groupe est contraint de convaincre Guigsy de revenir pour terminer la tournée en cours.

En octobre 1995, Oasis sort son deuxième album (What's the Story) Morning Glory? et malgré le fait qu'il soit critiqué avant sa sortie à cause d'un son plus doux, il devient un énorme succès mondial avec 22 millions de disques vendus à travers le monde. Au Royaume-Uni, l'album devient le troisième opus le plus vendu de tous les temps avec plus de 4 millions de copies écoulées et se vend encore plus rapidement que ceux de l'album Bad de Michael Jackson. On rentre dans l'Oasismania, période faste pour le groupe qui va monopoliser toute l'attention de la presse britannique et internationale. Le groupe donne deux concerts mémorables à Earl's Court (Londres) en novembre, qui rassemblent 40000 personnes. Du deuxième album d'Oasis seront extraits trois hits : Some Might Say (leur premier single numéro 1 au Royaume-Uni), Wonderwall (qui est sans doute le titre le plus repris et le plus connu du groupe), et Don't Look Back in Anger début 1996, sans compter les singles radio Champagne Supernova et Morning Glory qui deviennent rapidement de véritables hymnes pour les fans. Les tournées à guichet fermé s'enchaînent, le groupe passe en rotation lourde sur MTV et Wonderwall est sur toutes les lèvres. Deux concerts sont donnés devant 80000 mancuniens déchaînés à Maine Road, stade du Manchester City Football Club dont les frères Gallagher sont inconditionnels. Dans la foulée, le management annonce des méga concerts pour l'été à Loch Lomond et Knebworth Park, tous complets en moins d'une journée : l'opérateur téléphonique British Telecom estime que 5 % de la population britannique a tenté d'obtenir un billet pour ces concerts.

Le groupe atteint donc son apogée avec les deux concerts du 10 et 11 août 1996 à Knebworth Park, qui ont rassemblé en tout 250000 personnes. John Squire (ex guitariste des Stone Roses) est invité sur Champagne Supernova et sur la reprise habituelle des Beatles I Am the Walrus ; le concert du 11 est retransmis sur BBC Radio 1 et dans un grand nombre de pays. Deux semaines plus tard, Liam annule sa prestation au prestigieux Royal Albert Hall de Londres pour l'émission MTV Unplugged, prétextant une angine (même si, d'après Noel, ses problèmes vocaux étaient plutôt dus à une soirée trop arrosée) : Noel assure le chant durant tout le concert, les médias commencent à parler de séparation. En septembre, après un début de tournée américaine chaotique qui voit Liam de nouveau absent, les comptes se règlent à coups de poings dans un hôtel de Charlotte : le reste de la tournée (comprenant des dates en Europe et en Australie) est annulé, Noel rentre précipitamment au Royaume-Uni sans le reste du groupe, qu'il annonce "fini". On apprend courant octobre qu'ils ont tous décidé de retravailler ensemble en vue d'un nouvel album. Celui-ci sera enregistré début 1997 aux studios Air et Abbey Road de Londres.

La fin de l'Oasismania (1997-2000)

En juin 1997, une fois l'album terminé, Oasis assure les deux premières parties de U2 à Oakland devant 70000 personnes par soirs et en profite pour présenter les chansons Be Here Now et D'You Know What I Mean?. Les fans du groupe se font sentir (certains plaisanteront même, en affirmant qu'ils ne savaient pas s'ils étaient venus voir U2 et sa première partie ou Oasis et sa seconde partie).

Après le succès mondial de leur deux premiers album, le troisième est très attendu de la part des fans et des critiques. La sortie du single D'You Know What I Mean?, en juillet, ne fait qu'augmenter l'énorme effervescence due à cette attente.

En août 1997 donc, leur troisième album, Be Here Now est publié. Il connaît un succès sans précédent et devient l'album vendu le plus rapidement de tous les temps au Royaume-Uni. (813000 copies écoulées en une semaine). L'accueil des critiques est très favorable, l'album atteint les premières places des ventes un peu partout dans le monde et tous les concerts de l'énorme tournée prévue par le groupe sont complets bien avant les dates respectives. Mais, malgré un grand succès commercial (l'album aurait été vendu à plus de 10 millions d'exemplaires dans le monde à ce jour) aidé par la sortie des singles Stand by Me et All Around The World, il s'avère que, pour les fans du monde entier, l'album devient facilement lassant, et certains montreront du doigt le dernier né de Noel Gallagher. Les critiques retournent rapidement leur veste, descendent l'album, le jugeant trop long, trop lourd, surproduit, contrastant avec un groupe toujours aussi sûr de lui. La presse britannique fait d'Oasis sa proie favorite, l'engouement autour du disque retombe comme un soufflé après quelques semaines. La tournée Be Here Now s'achève en mars 1998 sans remous, et marque la fin de l'"Oasismania".

En novembre sort une compilation de faces B (choisies par les fans via Internet) intitulée The Masterplan. Elle contient entre autres, les chansons Acquiesce et The Masterplan qui apparaîtront plus tard sur le premier Best-Of du groupe. Mais, faute de promotion, l'album se vendra peu ("seulement" 2000000 de copies écoulées dans le monde) et reste aujourd'hui assez méconnu du grand public. Malgré ce petit succès Noel déclara dans une interview en 2008 "Ce qu'il y a de plus intéressant dans cette période, ce sont les Faces-B. Il y a plus d'inspiration dans ces Faces-B que dans Be Here Now."

Puis le groupe disparaît des feux de la rampe pendant presque deux ans. Noel, souhaitant que le groupe devienne plus professionnel, bannit les drogues et l'alcool des séances d'enregistrements des albums à venir. C'est lors des séances d'enregistrement du prochain album dans le sud de la France, en été 1999, que le guitariste Paul Arthurs et le bassiste Paul "Guigsy" McGuigan quittent le groupe, le premier souhaitant passer plus de temps avec sa famille et le second se sentant mal sans son comparse. Les autres membres du groupe terminent l'enregistrement à trois, Noel allant même jusqu'à réenregistrer les parties de guitares et de basses de ses anciens camarades. Noel fait ensuite appel à Andy Bell (du groupe Ride) et Gem Archer (du groupe Heavy Stereo) pour les remplacer. Quelques mois plus tard, Liam parle de leur départ "Ca [leur départ] a été un problème pendant... une heure à peu près. Et puis après, on a commencé à s'interroger, puis on a vu que c'était très bien comme ça. C'était plus un problème, au contraire. Il y a toujours quelqu'un qui joue chez Oasis de toutes façon". Le même année Oasis fonde son propre label Big Brother Recordings en raison de la fermeture de Creation. Big Brother, filiale du groupe Sony, édite désormais leurs disques au Royaume-Uni et en Irlande.

Années de transition (2000-2004)

Après les douloureuses critiques de Be Here Now le groupe sort en 2000 le single Go Let It Out. La chanson atteint sans problème la première place des charts en Angleterre et permet au groupe d'attirer de nouveau l'attention sur lui. Mais lorsque l'album Standing on the Shoulder of Giants est publié trois semaines plus tard, et bien qu'il se place dès sa sortie à la première place des charts l'accueil des critiques est plus que froid, les ventes sont catastrophiques (moins de 4 millions de copies écoulées dans le monde) et les singles Who Feels Love? et Sunday Morning Call n'arrivent pas à atteindre le top 3 des charts (ce qui n'était pas arrivé depuis 1994). Malgré cela, le groupe remplit toujours les salles, mais va une nouvelle fois perdre de son crédit quand Noel abandonne Oasis en mai 2000 le temps de la tournée en cours, excédé par son "singe de frère". Un guitariste remplaçant, Matt Deighton (qui travailla avec Paul Weller), est embauché pour terminer les dates européennes, dont de nombreux festivals. Noel décide juste d'assurer la tournée des stades britanniques, complète depuis janvier, dont deux concerts au Wembley Stadium de Londres (qui serviront pour le DVD Familiar to Millions). La tournée se termine par deux dates aux festivals de Leeds et Reading, où beaucoup croient assister aux dernières prestations du groupe.

Au printemps 2001, le groupe s'engage aux côtés des Black Crowes pour une tournée américaine intitulée Brotherly Love Tour. La seule date européenne de l'année fut leur première partie de Neil Young à Paris-Bercy. La même année, le groupe organise une mini-tournée britannique dans des salles moyennes pour fêter ses dix ans, à Manchester, Londres et Glasgow : le Ten Years Of Noise & Confusion Tour. Les billets pour la tournée anniversaire sont mis en vente le 18 août. Des fans font la queue pendant plus de 48 heures devant les salles. En quinze minutes, les places des six concerts sont épuisées. Ces longs concerts offriront aux fans la primeur de deux nouveaux morceaux (Hung In A Bad Place composée par Gem Archer et The Hindu Times) ainsi que quelques raretés.

En 2002, Heathen Chemistry sort dans une ambiance plus sereine : les deux musiciens apparus fin 1999 sont complètement intégrés au groupe et participent à l'écriture, tout comme Liam qui se fend de Songbird. Les critiques apprécient et annonce la fin de la "chute" du groupe. Le succès commercial revient grâce aux singles Stop Crying Your Heart Out et Little By Little qui atteignent tous les deux la seconde place des charts anglais. Les concerts s'enchaînent sans problème, notamment trois dates aux Finsbury Park de Londres devant 40000 personnes par soir en juillet. Mais, en décembre 2002 à Munich, Liam et le batteur Alan White ainsi que leurs gardes du corps sont impliqués dans une bagarre générale dans le bar de leur hôtel : le chanteur y laisse deux dents et une forte caution pour pouvoir rejoindre le Royaume-Uni libre. Les dates allemandes annulées sont repoussées en mars 2003 et seront les dernières de cette tournée.

Puis, à la surprise général, le groupe entre en studio avec Death in Vegas comme producteur pour l'enregistrement de leur prochaine album, présageant un virage plus électronique et psychédélique du groupe de Manchester. Mais, après les premières sessions pendant lesquelles plusieurs titres sont enregistrés, les producteurs se trouvent dans l'impasse et les enregistrement de cette période ne verront finalement jamais le jour, le groupe préférant repartir à zéro avec cette fois Dave Sardy au commande pour ce qui est de la production.

En janvier 2004, le batteur Alan White quitte Oasis à la demande des autres membres, il ne s'investissait plus assez dans le travail du groupe. Oasis célèbre le dixième anniversaire de leur premier album Definitely Maybe avec la sortie d'un DVD commémoratif comprenant des videos ainsi que des interviews des anciens membres. Zak Starkey, fils de Ringo Starr (batteur des Beatles) et filleul de Keith Moon (batteur des Who), est pressenti comme nouveau batteur : il assure à la batterie les deux seuls concerts (britanniques) du groupe en 2004, à Poole et au festival de Glastonbury pendant lequel ils présenteront deux nouveaux morceaux (A Bell Will Ring de Gem et The Meaning Of Soul de Liam).

Le renouveau (2005-2009)

Le sixième album du groupe, intitulé Don't Believe the Truth, voit le jour le 31 mai 2005, un premier single nommé Lyla est édité le 16 mai et atteint la première place des ventes de singles au Royaume-Uni. L'album est apprécié par la majeure partie de la presse et les concerts au Zénith de Paris et au Madison Square Garden de New York sont complets sans problème. Le groupe enchaîne ensuite avec une tournée à guichet fermé dans les stades britanniques (Manchester, Milton Keynes…) et retrouve une certaine stabilité et un succès critique qui le fuyait depuis le début des années 2000 ; même si l'on ne peut parler de retour à l'"Oasismania" des années 1990, qui fait définitivement partie du passé. Les deux autres singles issus de l'album Don't Believe the Truth, The Importance of Being Idle et Let There Be Love, atteignent également le haut des charts et The Importance Of Being Idle permet même au groupe d'enchaîner, et ce pour la première fois de sa carrière, deux singles d'affilée d'un même album à la première place des ventes.

Le 20 novembre 2006 est sorti la double compilation Stop the Clocks qui regroupe les plus grands hits d'Oasis en 18 morceaux, accompagnée du single Acquiesce, Noel part en tournée semi-acoustique avec, Gem Archer et Terry Kirkbride, pour sa promotion. Cette tournée permet à Noel d'interpréter de nombreux morceaux rarement joué sur scène dont de nombreuses faces-B. Également à la même période est sorti Lord Don't Slow Me Down dans les salles anglaises, un documentaire retraçant la dernière tournée mondiale du groupe.

Le 21 octobre 2007, est sortie le premier single digital d'Oasis Lord Don't Slow Me Down disponible sur www.oasisinet.com. Ce single sera également mis en vente en version bundle avec 2 titres Live : Don't Look Back in Anger et The Meaning of Soul.

Fin 2007, les magazines NME et Q organisent deux grands sondages nationaux : le groupe se voit alors reconnu comme le deuxième plus grand groupe anglais de tous les temps derrière les Beatles, l'album Definitely Maybe étant quant à lui sacré plus grand disque anglais de tous les temps.

En mai 2008, pour cause de problèmes familiaux, et étant pris avec les Who pour une nouvelle tournée, Zak Starkey ne put suivre le groupe en tournée, c'est donc très vite qu'Oasis a dû embaucher le batteur Chris Sharrock, débauché auprès de Robbie Williams malgré celui-ci, et qui fut le batteur du groupe The La's).

Le septième et dernier album du groupe s'intitule Dig Out Your Soul, enregistré à Abbey Road, mixé à Los Angeles par Dave Sardy, déjà à l'œuvre sur le précédent album Don't Believe the Truth. Ce nouvel opus sort le 6 octobre 2008 avec comme premier single The Shock of the Lightning, sorti le 29 septembre 2008, sur leur label Big Brother.

Dès sa sortie, l'album apparaît comme leur meilleur et leur plus populaire depuis Be here now, en atteignant la cinquième place des ventes aux États-Unis la semaine de sa sortie pendant que le single The Shock of the Lightning se hissait à la douzième place du Modern Rock Charts Run (réalisant la meilleure performance du groupe dans ce pays depuis Don't Go Away). Dans son ensemble, la presse note un vrai retour en forme des lads de Manchester avec un album d'inspiration plus psychédélique qui contient quelques perles comme les Anglais n'en avaient plus produit depuis longtemps (Bag it up, The Turning ou le psychédélique To Be Where There's Life de Gem). L'album comporte en prime une ballade très "lennonienne" signée Liam, qui semble de plus en plus s'approcher du niveau de songwriting de son frère, avec le titre I'm Outta Time, qui devient le second single de l'album, le décembre 2008. Falling Down, le troisième single de Dig Out Your Soul, sort le 9 mars 2009.

La tournée débutée en août 2008, marque l'engouement du public avec des concerts complets dans le monde entier. La tournée des stades britanniques prévue pour l'été 2009 démontra qu'Oasis était toujours aussi populaire au Royaume-Uni, quand quelque 500000 places s'arrachèrent en quelques heures, notamment pour les triples concerts à Heaton Park (Manchester) et au Wembley Stadium (Londres).

Le groupe fut également en tête d'affiche de prestigieux festivals tels que Rock Werchter en Belgique, le Festival international de Benicàssim en Espagne, et le V Festival au Royaume-Uni le 22 août 2009, qui restera la dernière date dans l'histoire d'Oasis. La tournée fut arrêtée le 23 août 2009 à Chelmsford où Liam annonce une "soi-disant laryngite" qui empêche le groupe de se produire à la deuxième date du V Festival. Puis, à quelques minutes avant de monter sur la scène principale de Rock en Seine, le 28 août, Noel Gallagher annonce son départ définitif du groupe. Les deux dates restantes de la tournée européenne (Constance et Milan) sont de fait annulées.

Le départ de Noel Gallagher

Après l'annulation de leur participation au V-Festival, officiellement à cause d'une laryngite de Liam Gallagher, Oasis est prévu en tête d'affiche du festival Rock en Seine. Peu de temps avant de monter sur scène, les frères Gallagher se battent violemment dans les coulisses, une guitare ayant même été pulvérisée. Un organisateur annonce aux 30000 personnes présentes devant la grande scène que le groupe ne jouera pas et ajoute que "Oasis n'existe plus". Noel Gallagher fait le soir même une annonce via le site officiel du groupe :

"It's with some sadness and great relief to tell you that I quit Oasis tonight. People will write and say what they like, but I simply could not go on working with Liam a day longer. Apologies to all the people who bought tickets for the shows in Paris, Konstanz and Milan."

"C'est avec une certaine tristesse et un grand soulagement que je vous annonce que j'abandonne Oasis ce soir. Les gens écriront et diront ce qu'ils voudront, mais je ne pouvais simplement pas continuer à travailler avec Liam un jour de plus. Je m'excuse auprès de tous ceux qui ont acheté des billets pour les concerts de Paris, Constance et Milan."

Noel précisera sa pensée le lendemain par un communiqué un peu plus détaillé :

Chers amis, C'est le cœur lourd et le visage triste que je vous annonce ça ce matin. Le 28 août, j'ai été forcé de quitter le groupe de rock de Manchester Oasis.

Les détails ne sont pas importants et trop nombreux à énumérer. Mais je pense que vous avez le droit de savoir que le niveau d'intimidations violentes et verbales, me visant moi, ma famille, amis et camarades est devenu intolérable. Le manque de soutien et de compréhension venant de mon management et mes collègues du groupe ne m'a laissé d'autre choix que de tout arrêter.

Tout d'abord je voudrais m'excuser pour les personnes à Paris qui ont payé leur billet et attendu toute la journée pour nous voir, tout ça pour être encore une fois laissé tombé par le groupe.

Les excuses ne sont sûrement pas assez, je sais, mais j'ai peur que ce soit tout ce que j'ai.

Tant qu'on est sur le sujet, j'aimerais aussi m'adresser aux personnes présentes au V festival qui ont fait la même expérience. Encore une fois, je ne peux que m'excuser - même si je ne sais pas pourquoi, je n'ai rien à voir avec ça. J'étais en forme et prêt à être au top. Mais les autres membres du groupe ne se sentaient pas...

Pour finir, j'aimerais remercier tous les fans d'Oasis à travers le monde. Les 18 dernières années ont été vraiment, vraiment merveilleuses (je déteste ce mot mais aujourd'hui je pense que c'est approprié). Un rêve devenu réalité. Je garde avec moi de magnifiques souvenirs.

Maintenant, si vous voulez bien m'excuser, j'ai une famille et une équipe de foot à gérer.

Je vous verrai quelque part sur la route. Ça a été un putain de plaisir.

Merci beaucoup.

Au revoir. NG

Fin du groupe et naissance de nouveaux projets

Liam Gallagher a mis fin aux rumeurs de la poursuite d'Oasis le 7 octobre dans sa première interview depuis le split : « Eh bien, Oasis n'est plus. Je pense que nous le savons tous, c'est donc fait ». Il assure cependant qu'il « fera de la musique jusqu'au jour de sa mort ». Ainsi, « les gens pourront acheter ses disques, acheter les miens, et tout le monde sera content » .

Il a éclairci la situation du groupe en novembre, assurant qu'il revenait avec un « nouveau » groupe, formé de Gem Archer, Andy Bell (passant de la basse à la guitare), du batteur Chris Sharrock ainsi que du bassiste Jeff Wootton. Depuis mai 2010, le groupe est rentré en studio, appelé Beady Eye

Le premier album, appelé Different Gear, Still Speeding est sorti le 28 février 2011.

De son côté, Noel a décidé de commencer une carrière en solo. Ses premiers concerts depuis son départ ont eu lieu au Royal Albert Hall pour l'association Teenage Cancer trust, parrainée par Roger Daltrey, chanteur de The Who.

Le 14 juin 2010 sort Time Flies... 1994-2009, coffret comprenant la compilation des singles du groupe, l'intégralité des clips ainsi que le dernier concert enregistré du groupe. L'album atteint la première place des ventes au Royaume-Uni la semaine de sa sortie.

Influences et style musical

Oasis a majoritairement été influencé par John Lennon et les Beatles (le groupe est d'ailleurs connu pour sa psychédélique reprise de I Am the Walrus). Mais le groupe cite également de nombreux autres groupes et artistes tels que The Rolling Stones, The Who, The Kinks, Bob Dylan, les Sex Pistols, The Jam, The Smiths, David Bowie, Led Zeppelin, Neil Young, The Real People (groupe qui aide Oasis à ses débuts à écrire paroles et musiques). Les groupes de Manchester comme Joy Division ou The Stone Roses (dont le premier album a été une grande source d'inspiration au moment de la composition et de l'enregistrement de Definitely Maybe) ont aussi grandement influencé Oasis.

Le "son" du groupe est caractérisé par des accords lourds et puissants (la distorsion est omniprésente dans un grand nombre des titres du groupe), souvent qualifiés de "pachydermiques" par les critiques, tout en restant très énergiques et mélodieux, des rythmes simples et soutenus, et par une copieuse utilisation d'autres effets comme le Wah-wah.

Le groupe est d'ailleurs souvent apparenté au rock ou à la pop psychédélique à cause de ce "son" particulier.

Influence sur les autres groupes

De nombreux groupes et artistes ont cité Oasis comme influence ou inspiration, parmi lesquels Kasabian les Arctic Monkeys, Jet, Twisted Wheel, Coldplay, The Coral, Sum 41, Good Charlotte, The Libertines ou encore The Killers.

Membres

  • Noel Gallagher - guitare, chant, guitare solo et principal compositeur (1991-2009)
  • Liam Gallagher - chant (1991-2009)
  • Gem Archer - guitare (1999-2009)
  • Andy Bell - basse (1999-2009)
  • Alan White - batterie (1995-2004)
  • Paul « Bonehead » Arthurs - guitare rythmique (1991-1999)
  • Paul « Guigsy » McGuigan - basse (1991-1999)
  • Tony McCarroll - batterie (1991-1995)

Récompenses et Guinness Book

  • Definitely Maybe devient le premier album le plus vendu de l'histoire musicale britannique et entre directement à la première place avec 150000 exemplaires écoulés en trois jours.

  • Grâce à leur numéro 1 au Royaume-Uni, Lyla, Oasis est nommé Most Successful Act of the last decade 1995-2005

  • Leurs 766 semaines de présence dans les hit parades britanniques leurs valent une mention dans le Livre Guinness des records dans la rubrique Book of British Hits Singles and Albums comme groupe ayant la plus longue durée de présence dans le top 10 des singles britanniques.

  • Tous leurs albums studio ont été 1 au Royaume-Uni.

  • Wonderwall a été élue meilleure chanson britannique de tous les temps par les auditeurs d'Europe 2 (devenue depuis Virgin Radio) en 2005.

  • Avec Lyla et The Importance of Being Idle, Oasis a réussi pour la première fois à placer deux singles d'affilée à la première place au Royaume-Uni.

  • Definitely Maybe est élu meilleur album britannique de tous les temps en juin 2006 par le magazine musical anglais NME, devant entre autres Sergent Pepper des Beatles. (What's the Story) Morning Glory? se classe à ce classement.

  • À ce jour, le groupe a écoulé un peu plus de 65 millions d'albums selon la RIAA.

  • Un classement réalisé par MTV auprès de spécialistes et du grand public donne (What's the Story) Morning Glory? à la place et Definitely Maybe à la place des meilleurs albums de tous les temps.

  • Les auditeurs de la radio britannique XFM ont élu en 2008 Live Forever comme la meilleure chanson de rock anglais de tous les temps dans un top 10, Wonderwall obtenant la position et Don't Look Back in Anger la .

Discographie

Studios

  • 1994 : Definitely Maybe
  • 1995 : (What's the Story) Morning Glory?
  • 1997 : Be Here Now
  • 2000 : Standing on the Shoulder of Giants
  • 2002 : Heathen Chemistry
  • 2005 : Don't Believe the Truth
  • 2008 : Dig Out Your Soul

Compilations / Lives

  • 1998 : The Masterplan (Compilation de Faces-B)
  • 2000 : Familiar to Millions (Live)
  • 2006 : Stop the Clocks (Best-Of)
  • 2010 : Time Flies... 1994-2009 (Compilation de singles)

Références

Articles connexes

Madchester & Cool Britannia

Liens externes

Oasis
 
Newsletter musicMe
Recevez gratuitement chaque semaine
toute l'actualité musicale de musicMe