Biographie de 50 Cent

Naissance : 6 juillet 1975

Univers : Rap

Présentation de Fifty Cent

Curtis James Jackson III se donne pour nom de scène 50 Cent (« Fifty Cent »), en référence à un criminel de Brooklyn des années 1980, Kelvin D. Martin, dont le surnom était 50 Cent. "Je lui ai pris son nom parce qu'il dit tout ce que je veux dire, je suis le même genre d'homme que 50 Cent. Je trouve de quoi vivre par tous les moyens".
Ce rappeur, producteur, acteur, compositeur et homme d'affaires américain vient du Queens New Yorkais. Il devient mondialement connu grâce à ses albums Get Rich or Die Tryin', The Massacre, Curtis et Before I Self Destruct, qu'il a déjà vendus à plus de 40 millions d'exemplaires dans le monde.

Sa vie mouvementée est sa principale source d'inspiration.

Son enfance est particulièrement marquante. Sa mère, Sabrina Jackson, dealeuse de crack, lui donne naissance à 15 ans et meurt assassinée à 23 ans. A 8 ans, Curtis est donc placé chez ses grands-parents avec neuf oncles et tantes et 45 enfants. Il raconte :"Je me souviens que ma grand-mère m'a dit ; « Ta maman ne reviendra pas te chercher, tu vas donc rester avec nous maintenant. » C'est alors que j'ai commencé à traîner dans la rue.".

Il se passionne pour la boxe et veut s'inscrire très jeune aux Golden Gloves mais le jury ne l'autorise pas à participer.
Il se rabat alors sur la musique : "J'avais l'esprit de compétition sur le ring et le hip-hop est aussi une compétition. Je crois que les rappeurs se préparent presque comme des boxeurs, ils ont tous envie de devenir champion."

À douze ans, Curtis commence à vendre de la drogue, sans le vouloir vraiment, par facilité.
A partir de 1994, Curtis est arrêté plusieurs fois par les autorités pour des histoires de drogue. Il intègre durant 7 mois un boot camp, camp de redressement aux méthodes et à la discipline militaires où il obtiendra son GED (General Educational Development), examen de sortie du lycée.

Les débuts musicaux d’un rebelle

1996 marque ses débuts en studio d'enregistrement. Il rencontre alors Jam Master Jay du groupe Run DMC. Jay lui apprend à écrire des refrains, structurer ses chansons...
En 1997, Shaniqua Tompkins donne naissance à son fils, Marquis Jackson. Cette naissance l'encourage à se donner à fond pour sa musique.

Sa première chanson est React, avec le groupe Onyx, dans l'album Shut 'Em Down, sorti en 1998. Il reconnaît que Jam Master Jay l'a influencé et aidé à s'améliorer techniquement, mais leur alliance ne dure pas après la sortie de Your Life's on the Line et How to Rob.
Avec ce dernier single, 50 Cent se met en danger. Il y raconte comment il compte voler des artistes célèbres, dont Jay-Z et autres. Ses confrères sont en rage.

Une tentative de meurtre à son encontre

Le 24 mai 2000, devant la maison de ses grands-parents, il se fait tirer dessus à neuf reprises. Une balle l'atteint à la main gauche, deux au bras gauche, une autre dans le dos, une cinquième à la mâchoire et les dernières dans les jambes. Après treize jours à l'hôpital et cinq mois à retrouver ses capacités physiques, il ne conserve aucune séquelle même s'il garde des cicatrices. C'est cette tentative de meurtre qui lui aurait donné sa voix caractéristique.

Plus aucun producteur américain ne veut alors signer avec 50 Cent, même qui s'apprêtait pourtant à sortir son album. Ne trouvant plus de studio où travailler, il s'installe au Canada.

La naissance du collectif G-Unit

Les deux années suivantes, « Fifty » fonde son collectif G-Unit avec Tony Yayo et Lloyd Banks, deux artistes avec lesquels il se produira en freestyle et mixtapes. Par la suite, lorsque Tony Yayo est incarcéré pour détention illicite d'armes, Young Buck rejoint le groupe.

Sa rencontre avec Eminem et Dr Dre

En 2002, l'avocat de 50 Cent, proche du manager d'Eminem, envoie à ce dernier une copie de l'album Guess Who's Back. Impressionné par le disque, Eminem invite 50 Cent à le rejoindre à Los Angeles pour le rencontrer, lui et Dr. Dre.

Ses premiers albums

Curtis signe un contrat d'un million de dollars et sort une mixtape, No Mercy, No Fear.
Le disque comporte un morceau non-prévu à l'origine, Wanksta , qui fait partie de la bande originale du film d'Eminem 8 Mile.

Get Rich or Die Tryin’ en 2003

En 2003, 50 Cent sort son premier LP, Get Rich or Die Tryin', sous le label , avec des chansons telles que P.I.M.P. , In Da Club  ou 21 Questions . Il connait un énorme succès : 860 000 ventes dès les cinq premiers jours et 12 millions de copies vendues.
En 2003 également, le rappeur sort le premier LP de son groupe G-Unit, l'album Beg For Mercy. Encore une fois, le succès est au rendez-vous.

The Massacre en 2005

En 2005, il enchaîne avec son deuxième LP, toujours sous le même label Shady/Aftermath. 1,14 millions de copies de The Massacre sont vendues en quatre jours (sixième meilleure performance de vente de tous les temps). L'album part à plus de 5,5 millions d'exemplaires aux États-Unis.
50 Cent crée ensuite sa ligne de vêtements « G-Unit Clothing » et signe avec Reebok et d'autres marques. Il ouvre son propre label de production, G-Unit Records.

Un artiste mondialement reconnu

En 2006 sort le film tiré de sa vie, du même nom que son premier album chez Shady/Aftermath, Get Rich Or Die Tryin' (« Réussir ou mourir »), puis un autre film, Home of the Brave, dont les critiques sont plutôt positives.

En 2006 encore, 50 Cent utilise le salaire de sa publicité pour Vitaminwater pour acheter des parts de cette société de boisson vitaminée (10%). En 2007, Coca-Cola rachète la société pour 4 milliards de dollars. 50 Cent réalise alors un gain d'environ 100 millions de dollars après impôts. En août 2008, le magazine Forbes estime qu'il a gagné plus dans l'industrie musicale en un an que le rappeur Jay-Z.

Il chante également avec Michael Jackson sur le titre Monster  de l'album posthume Michael, et travaille avec David Guetta.

Le 5 août 2013, 50 Cent plaide non coupable des charges retenues contre lui devant un tribunal du comté de Los Angeles. Il risque cinq ans d'emprisonnement et 46 000 dollars d'amende. L'actrice/mannequin Daphne Joy (avec qui il a également eu un enfant) accuse en effet 50 Cent de lui avoir donné des coups de pied et d'avoir saccagé leur chambre durant une dispute.

Un rappeur omniprésent en 2011

Le 22 septembre 2011, 50 Cent sort la musique Street King Energy Track #7 puis le 28 septembre le titre The Enforcer  pour la bande originale du film Reel Steel ainsi que Love Hate Love, une diss track contre Lil Wayne et Game. La mixtape Street King Energy sort peu après, avec les titres Non Stop, Shady Murder et 50's my favorite.

50 Cent annonce également sur les réseaux sociaux qu'il a enregistré en studio avec Eminem. Il signe la chanteuse Lea sur le label . Le 26 octobre, il sort le remix du morceau Hot Girl avec un chanteur de G-Note, Hot Rod. Il ne s'arrête jamais de produire et sort également un remix avec Uncle Murda, Mariah Carey, Young Jeezy Warning. Il annonce dans son nouveau Magazine que son album sortira en janvier 2012. Le 19 novembre 2011, il sort un nouveau freestyle What Up Gangsta Part 2.

L'EP intitulé The Big 10 sort le 9 décembre 2011 pour fêter les 10 ans de sa mixtape 50 Cent is the future, un premier morceau est Stop Crying.
Dans le premier clip Queens, NY, apparaît Paris, nouvelle recrue du G-Unit. Sortiront ensuite les clip Wait Until Tonight puis Off And On. Il annonce que Chris Brown sera dans son nouvel album sur le titre Lighters.

La tournée G-Unit Tour 2012

50 Cent organise une grande tournée baptisée G-Unit Tour 2012 avec Lloyd Banks, Tony Yayo, Cashis, Mobb Deep, Jadakiss, Akon et les apparitions de Eminem, Obie Trice, Stat Quo, M.O.P. et DMX. Récemment, 50 Cent a créé sa propre boisson Street King, dont une part des bénéfices servira à nourrir des enfants africains. Son souhait est de nourrir plus de 2 millions d'enfants et Curtis s'est rendu au Kenya et en Somalie pour rencontrer la population.

Deux albums en 2014 ?

Fin 2013, 50 Cent annonce la sortie prochaine d'un nouvel album, Animal Ambition, qui sortira finalement le 3 juin 2014, précédé des singles Don't Worry Bout It et Hold On.

La sortie d'Animal Ambition précède celle de Street King Immortal, album initialement prévu pour 2011 et annoncé depuis des années comme le cinquième en studio. Une date de sortie est officiellement donnée au 16 septembre 2014, mais elle finalement repoussée à décembre.

De longues heures d'écoute sont à prévoir pour découvrir son oeuvre globale.