Biographie de Amel Bent

Naissance : le 21 juin 1985 à Paris

Chanteuse française

Univers : variété, R&B

La télévision lui a permis de se faire connaître, Amel Bent a su profiter de cette opportunité pour imposer son style et sa voix sur la scène musicale française.

De la Courneuve à la télévision

Amel Bent grandit en région parisienne entourée de ses parents originaire d’Algérie et du Maroc. Très jeune, elle découvre la musique et passe le plus clair de son temps libre à s’entrainer. Elle déclare souvent que l’une de ses principales influences est Charles Aznavour, que sa mère lui faisait écouter depuis son enfance. Elle commence très tôt à se produire devant un public à la maison des jeunes de son quartier. Après l’obtention de son baccalauréat, Amel Bent se lance dans des études de psychologie, sans jamais oublier son rêve de devenir chanteuse. Un rêve qui va la pousser de tenter sa chance à l’émission A la Recherche de la Nouvelle Star produite par M6. Sa voix exceptionnelle et son expression scénique vont immédiatement convaincre le jury. Ce dernier réalise que la jeune femme peut chanter de nombreux répertoires, une force qui lui permet d’atteindre la finale de l’émission. Amel Bent ne finit que troisième de l’émission et pourtant de nombreux producteurs l’attendent à la sortie et veulent la faire signer. Finalement elle décide de signer chez le label Jive (Sony).

Ma philosophie

À la suite de la signature de son contrat Amel Bent enregistre son premier album Un jour d’été en 2004. Ma philosophie , la première chanson issue de l’album marque les esprits. Une chanson écrite en collaboration avec Diam’s qui connaît un énorme succès. La chanson reste au sommet des classements pendant plusieurs semaines, beaucoup de femmes se sentant proches de l’image décrite par la jeune chanteuse. Les deux autres titres phares de l’album, Le droit à l’erreur  et Ne retiens pas tes larmes , participent aussi au succès de ce premier album qui se vend à plus de 650 000 exemplaires.

En 2006, Amel Bent s’essaie à un autre registre avec la reprise de Eye of the Tiger  de Survivor, une chanson qu’elle interprète pour la bande originale du film Astérix et les Vikings.

La consécration

Amel Bent revient en 2007 avec un nouvel opus À 20 ans. Dans cet album, elle a largement participé à l’écriture et à la composition des chansons. Un album sur lequel elle s’est particulièrement bien entourée avec notamment François Welgryn ou encore le duo Lionel Florence et Pascal Obispo. Le point d’orgue de cet album est la chanson que son idole, Charles Aznavour, a écrit pour elle : Je reste seule . Le succès est une fois encore au rendez-vous puisque l’album se vend à plus de 200 000 exemplaires. Dans cet album, Amel Bent renouvelle sa collaboration avec Diam’s et elle va aussi collaborer avec La Fouine. Avec cet opus, elle affirme son talent qui est reconnu lorsqu’elle reçoit la Victoire de la musique de la Révélation du public de l’année 2006. Amel Bent est à nouveau récompensée par le prix de l’Artiste francophone de l’année qui lui est décerné aux European Border Breaker Awards.

L’année 2009 est marquée par son retour avec un nouvel album : Où je vais. Un album qui l’emmènera sur scène pour une tournée française dont un passage au Zénith de Paris et un à l’Olympia. Un album qui rencontre aussi un large succès avec plus de 150 000 exemplaires vendus.

Des collaborations avec d’immenses artistes

Amel Bent est bien entourée pour son nouvel opus, Délit Mineur, qui voit le jour en novembre 2011. Benoît Poher du groupe Kyo en signe le premier single, Je reste . D’autres artistes reconnus font partie de cet album tels que Jean-jacques Goldman ou encore Maxime Le Forestier. Cet album est marqué par un style musical différent de ses précédents opus, elle a notamment délaissé le R&B au profit d’une musique plus générale. Un choix qui n’a pas été approuvé par le public qui ne reconnaît pas l’artiste, les ventes s’en font ressentir avec seulement 50 000 albums vendus. L’échec de l’album prive la chanteuse de tournée.

Amel Bent ne baisse pas les bras pour autant, elle chante en 2012, À ma manière, l’un des titres de l’album hommage à Dalida : Depuis qu’elle est partie. La même année elle sort un nouveau single : Ma chance.

Une année chargée pour Amel Bent puisqu’elle va participer à Danse avec les Stars. Lors de l’émission, elle est la partenaire du danseur Christophe Licata. Amel Bent termine en finale de l’émission face à Emmanuel Moire qui remporte cette édition. Elle sort un nouveau titre, Sans toi, en 2013. Dans le même temps, elle participe à l’album Génération Goldman volume 2 avec la reprise de Quand la musique est bonne en duo avec Soprano, elle reprend aussi le titre Comme toi. Le 15 juin 2013 elle est invitée par Johnny Hallyday à l’accompagner sur le titre Je te promets lors de son concert à Berçy pour ses 70 ans. Fin 2013 elle commence sa nouvelle tournée sur les routes de France en commençant par deux représentations à l’Olympia.

Forte de sa tournée, Amel Bent revient en 2014 avec son dernier opus : Instinct. L’album connaît un bon départ mais s’essouffle assez rapidement. On note tout de même un duo avec le chanteur américain Ne-yo pour le titre Quand je danse . Finalement l’album se vend à 25 000 exemplaires.

Amel Bent est aussi une artiste engagée, elle fait partie de la troupe des Enfoirés depuis plusieurs années. Elle s’est également engagée pour l’association Huntington Avenir dont elle est la marraine depuis 2011. L’UNESCO lui propose de devenir la marraine du programme Always UNESCO permettant aux femmes illettrées du Sénégal d’apprendre à lire.