La Nouvelle Orléans a accueilli au fil du temps une population extrêmement diversifiée. S'y côtoyaient, outre les Français, des Espagnols, des Antillais et des Américains, et de nombreux anciens esclaves noirs. Tout ce beau monde se mélangea à qui et la New Orleans devint une ville créole. Le Jazz y né, empruntant au Blues, au ragtime et aux Negro Spirituals.
Cette compilation, interprétée par une sélection des meilleurs orchestres du style présente quelques uns des plus célèbres thémes néo-orléanais, dont plusieurs Négro-Spirituals .
Enregistré en 1917 par l'Original Dixieland Jazz Band ou encore "Petite Fleur" composée et enregistré en 1952 par Sidney Béchet, ce Géant, à l’époque du "New Orleans Revival". Bref, un must pour tous les amateurs de ce style.