Le nouveau clip Vittel utilise l’indémodable Oua Oua de Kanui & Lula, enregistré à Paris pour Odéon le 21 juin 1933, à l’époque énorme succès du disque et de la radio, peut-être le plus grand que la musique hawaiienne ait jamais connu en France.
Quoique publiée sous le nom du duo, la chanson est interprétée par le seul Billy Kanui s’accompagnant à la guitare hawaiienne. Mais, le premier, Kanui avait introduit l’ukulélé en France, se produisant au Luna Park de la porte Maillot fin 1913. Et Lula, sa partenaire sur scène à partir de l’année suivante fut certainement la première Française joueuse d’ukulélé. Ils tournèrent dans toute l’Europe jusqu’au milieu des années trente. À noter que ua (prononcé oua) signifie l’eau de pluie en hawaiien. Pas sûr que les publicitaires de l’eau minérale et thermale aient fait le rapprochement.
Disque 1
Farewell blues
2:52
Maui
2:49
Kawika-liliu-e
2:46
Heeia
2:58
Tickling the strings
3:26
Kane's hawaiians
3:23
Papio
2:59
Tomi tomi
2:53
Oua oua (vittel ad)
2:51
Black boy blues
2:51
Saint louis blues
2:54
E mama ea
2:46
Spanish shawl
2:59
Hawaiian hula
3:03
Honolulu bound
2:48
Hawaiian cowboy
2:57
Honolulu march
2:46
Hula girl
3:06
Disque 2
Hula blues
2:55
I like you
3:11
Medley of hulas
3:00
Everybody does it in hawaii
2:51
Jimmie the kid
2:49
On a coconut island
3:12
Les femmes d'amérique
2:34
Twelth street rag
2:56
Limehouse blues
2:44
Bugle call rag
3:07
Hilo march
2:28
Steel guitar chimes
2:46
Steel guitar blues
2:52
Steel guitar rag
2:46
Steel guitar stomp
2:32
Hillbilly hula
2:06
The caissons go rolling along
2:35
Can't you remember
3:13