Biographie de Emil Gilels

Emil Grigorievitch Gilels (ou Guilels ; en ), né le 19 octobre 1916|en musique classique à Odessa, mort le 14 octobre 1985|en musique classique, à Moscou, est un pianiste soviétique.

Biographie

Il commence à étudier le piano à l'âge de six ans à Odessa et donne son premier concert à treize ans. En 1935, il étudie au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, où il suit notamment l'enseignement de Heinrich Neuhaus et rencontre ses condisciples Sviatoslav Richter et Bronislav Stayevski. En 1938, il gagne le premier prix du Concours Eugène-Ysaÿe à Bruxelles et devient professeur au conservatoire Tchaïkovski de Moscou à partir de 1951. C'est l'un des rares artistes soviétiques ayant pu faire une carrière internationale officielle, avec plusieurs enregistrements aux États-Unis, dont un à Seattle.

Il s'est distingué par un jeu au son très pur, un legato admirable, une variété de timbres orchestrale ; sa vision des œuvres est d'une cohérence et d'une intelligence rares. Chostakovitch disait de lui : « Il combine à la fois une grande liberté d'interprète et un respect absolu des intentions du compositeur. »

Son répertoire est essentiellement romantique avec les concertos et les sonates de Beethoven, Brahms ou Schumann. Il est aussi un des plus grands interprètes de la musique russe (Prokofiev, Rachmaninov). Au début des années cinquante, il interpréta Rameau (par exemple Le rappel des oiseaux), ainsi que Lulli. Dans les dernières années de sa vie, il entreprit d'enregistrer l'intégrale des sonates pour piano de Beethoven pour Deutsche Grammophon, la mort l'empêcha d'achever le cycle auquel manquent les sonates 1, 9, 22, 24 et 32. Il est décédé dans un hôpital moscovite le 14 octobre 1985. À la veille de partir en tournée, il avait souhaité effectuer un contrôle médical. Selon Sviatoslav Richter, durant la visite, un médecin incompétent ou "tête en l'air" aurait confondu deux flacons, ce qui aurait conduit à son décès.

Discographie sélective

Références

Liens externes