Biographie de Isabelle Boulay

Naissance : le 6 juillet 1972 à Sainte-Félicité (Canada)

Chanteuse québécoise

Univers : variété française, folk, jazz, country

Avec sa chevelure rousse et sa voix magnifique, Isabelle Boulay s’installe sur le devant de la scène de la variété française.

Le succès canadien

Isabelle Boulay naît le 6 juillet 1972 à Sainte Félicité au Québec. La jeune femme grandit au sein d’une fratrie de trois enfants dont elle est l’ainée. Passionnée de musique, elle commence à pratiquer le chant devant les clients du restaurant de ses parents alors qu’elle n’a que huit ans. A 18 ans, elle gagne un prix au Festival en chanson de Petite-Vallée où elle est inscrite par des amis. A l’époque elle souhaite partir étudier la littérature à Québec. Mais elle réalise l’importance que prend la musique dans sa vie et décide de participer au Festival international de la chanson de Granby, où elle chante Amsterdam de Jacques Brel. Elle participe ensuite aux FrancoFolies de Montréal de 1990. Isabelle Boulay double également la voix d’Alys Robi dans la série télévisée éponyme. Une première grande opportunité lui est offerte par Luc Plamandon, qui lui propose d’être Marie-Jeanne dans l’opéra-rock Starmania. Elle se retrouve sur scène aux côtés de France Gall et Daniel Balavoine. La comédie musicale se joue à plus de 300 reprises en France et sont rôle lui offre une nouvelle notoriété en France. Isabelle Boulay sort son premier album connu en France, Mieux qu’ici-bas, en 2000. De nombreux extraits rencontrent le succès comme Parle-moi, Un jour ou l’autre, Quelques pleurs ou encore Mieux qu’ici bas. A la même époque, elle intègre la troupe des Enfoirés au profit des Restos du Cœur, où elle est présente pour trois éditions en 2001, 2002 et 2005. Isabelle Boulay retrouve son compagnon de l’époque, l’humoriste Stéphane Rousseau, en 2004 pour animer une émission télévisée Soir de fête – Noël au Canada. Elle se lance dans une autre aventure en 2006 en intégrant le projet intitulé Le cœur a ses raisons, qui parodie des séries américaines. Elle y joue dans deux épisodes et partage ce projet avec notamment Marc Labrèche et Anne Dorval. Elle revient en 2007 à la chanson en interprétant Si jamais je te revois en duo avec Anne Murray pour l’album Duets : Friends & Legends. En février 2008, Isabelle Boulay retourne dans le village où elle est née et le maire lui remet la médaille nationale du Québec. La jeune femme devient mère pour la première fois en octobre 2008 de Marcus, dont le père est Marc-André Chicoine. L’année suivante, elle sort un nouvel opus Chansons pour les mois d’hiver, qui devient rapidement disque d’or. A la même époque elle apparaît sur de nombreux plateaux télévisés au Québec.

Les plus belles collaborations

La chanteuse revient en 2011 avec Les grands espaces, dont le premier extrait est Fin octobre, début novembre puis Jolie Louise. Un opus complet sur lequel elle travaille avec les plus grands comme Jean-Louis Murat, Michel Rivardou encore l’excellent Benjamin Biolay. Ce dernier interprète aussi avec elle Summer Wine. Elle s’envole pour Nashville afin d’enregistrer True Blue avec Dolly Parton. En septembre 2012, elle monte sur scène pour accompagner Vincent Vallières et l’Orchestre Symphonique du Québec.

En 2013, Isabelle Boulay est décorée de l’insigne de Chevalière de l’Ordre national du Québec des mains de Pauline Marois.

Toujours ouverte à de nouvelles activités, elle prend le rôle de coach pour l’émission La Voix II sur TVA. Elle gagne cette seconde édition avec l’un de ses talents : Yoan Garneau. En janvier 2015, elle reprend son rôle pour une troisième saison en compagnie de Marc Dupré, Eric et Pierre Lapointe.

Isabelle Boulay revient avec un opus qui rend hommage à Serge Reggiani intitulé Merci Serge Reggiani. Le succès est au rendez-vous, l’album est certifié disque de platine en France mais aussi au Canada. Grâce à cet opus, la chanteuse québécoise combine plus d’un million de copies écoulées sur le sol canadien.