Biographie de Johann Philipp Förtsch

Johann Philipp Förtsch, né à Wertheim le 14 mai 1652|en musique classique et mort le 14 décembre 1732|en musique classique à Eutin, est un compositeur de musique baroque, homme d'État et médecin allemand.

Biographie

Förtsch est le fils d'un bourgmestre de Wertheim. Il étudie la médecine à Iéna et la composition à Bayreuth ou à Halle (Saale) auprès de Johann Philipp Krieger et voyage ensuite à travers l'Allemagne, la Hollande et la France.

En 1678, il devient ténor à la Ratskapelle (Chapelle du Conseil) de Hambourg et chanteur à l'Opéra de Hambourg, l'Oper am Gänsemarkt, qui venait d'ouvrir cette année-là.

À Hambourg, il compose de nombreux opéras, qui sont tous donnés en représentation.

En 1680, il succède à Johann Theile comme maître de chapelle à la cour du duc de Holstein-Gottorp, mais ce poste fut de courte durée en raison de troubles politiques.

En 1681, Förtsch obtient son diplôme de docteur en médecine à l'Université de Kiel, après quoi il travaille comme médecin à Hambourg, Schleswig et Husum parallèlement à ses activités musicales.

Lorsqu'il devient médecin de la Cour à Schleswig en 1689, il abandonne ses activités musicales.

En 1694, il devient le médecin et le conseiller d'August Friedrich von Lübeck, l'évêque d'Eutin.

Œuvres musicales

Opéras

  • Das unmöglichste Ding (Lukas von Bostel, d'après Lope de Vega, 1684)
  • Der hochmüthige, gestürzte und wieder erhabene Crösus (Lukas von Bostel, d'après Nicolò Minato, 1684)
  • Der Grosse Alexander in Sidon (Christian Heinrich Postel, d'après Aurelio Aureli, UA Hamburg 1688)
  • Die Heilige Eugenia, oder Die Bekehrung der Stadt Alexandria zum Christenthum (Christian Heinrich Postel, probablement d'après Girolamo Bartolommei, UA Hamburg 1688)
  • Der im Christenthum biß in den Todt beständige Märtyrer Polyeuctes (Heinrich Elmenhorst, d'après Pierre Corneille, UA Hamburg 1688)
  • Der mächtige Monarch der Perser, Xerxes, in Abidus (Christian Heinrich Postel d'après Nicolò Minato, UA Hamburg 1689)
  • Cain und Abel, oder der verzweifelnde Bruder-Mörder (Christian Heinrich Postel, d'après Michael Johansen, UA 1689)
  • Die betrübte und erfreuete Cimbria (Christian Heinrich Postel, UA Hamburg 1689)
  • Die Groß-Müthige Thalestris, oder Letzte Königin der Amazonen (Christian Heinrich Postel, d'après Gaultier de Coste, UA Hamburg 1690)
  • Ancile romanum, das ist des Römischen Reichs Glücks-Schild (Christian Heinrich Postel, UA Hamburg 1690)
  • Bajazeth und Tamerlan (Christian Heinrich Postel, d'après Giulio Cesare Corradi, UA Hamburg 1690)
  • Der irrende Ritter Don Quixotte de la Mancia (Hinrich Hinsch, d'après Miguel de Cervantes, 1690)

Tous perdus sauf quelques arias....

Geistliche Konzerte

82 "Geistliche Konzerte" (concerts sacrés pour chanteurs et instruments, conservés) dont :
  • Du Heiden Trost
  • Kommt, lasset uns gehen gen Bethlehem
  • Wer Jesum liebt
  • Herr, wie lange wilstu mein so gar vergessen? (Psaume 13)
  • Die Wunder sind zu groß
  • Aus der Tiefe (Psaume 130)
  • Ihr Sünder, tretet bald herzu
  • Wohl dem, der nicht wandelt im Rat der Gottlosen ( Psaume 1)
  • Mensch, was du trust

Œuvres instrumentales

  • 32 Canons fpour 2 à 8 voix sur le choral Christ, der du bist der helle Tag, 1680
  • Canon perpetuus pour 4 voix sur le même choral
  • Allemande pour 4 voix
  • Canons
  • Études contrapuntiques
  • Triple fugue

Traités de théorie musicale

  • Musicalischer Compositions Tractat
  • Von den dreyfachen Contrapunkten

Discographie sélective

  • 2007 : Dialogs, Psalms & Sacred Concertos par La Capella Ducale et Musica Fiata, dirigés par Roland Wilson (enregistré en public le 26 octobre 2007)
  • Sacred works, "Ich freue mich im Herrn" par Monika Mauch, Barbara Bübl, Alex Potter, Hans Jörg Mammel, Markus Flaig, L'Arpa Festante, Rien Voskuilen
  • 2012 : Aus der Tiefe, sur le CD Sacred Arias, par la soprano Dorothee Mields et l'ensemble Concerto Melante (CD Deutsche Harmonia Mundi 88697901812)
  • Sacred Concertospar l'ensemble Musica Fiata

Références

Liens externes