Biographie de Lalo Schifrin

Boris Claudio Schifrin, dit Lalo Schifrin, né le 21 juin 1932 à Buenos Aires, est un pianiste, chef d'orchestre, compositeur, arrangeur musical argentin célèbre, entre autres, pour ses musiques de films (Bullitt, L'Inspecteur Harry, Opération dragon…) et de séries (Mission impossible, Mannix, Starsky et Hutch…).

Biographie

Né à Buenos Aires en 1932, Lalo Schifrin est le fils de Luis Schifrin, un violoniste professionnel. Très jeune, il étudie le piano avec Enrique Barenboim (père du pianiste Daniel Barenboim) puis Andreas Karalis et suit un cursus classique en Argentine. Au début des années 1950, il poursuit sa formation au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et étudie, entre autres, auprès d'Olivier Messiaen et de Charles Koechlin.

C'est en France qu'il commence sa carrière professionnelle comme pianiste de jazz et arrangeur. Il enregistre quelques disques de « musique latine » pour les disques Vogue ou le label d'Eddie Barclay. Fin des années 1950, de retour en Argentine, Schifrin travaille surtout comme musicien de jazz, avec entre autres, son compatriote Gato Barbieri. Il est embauché par le trompettiste Dizzy Gillespie comme pianiste de son quintette. Schifrin écrit aussi pour Gillespie des pièces ou arrangements pour grandes formations (Gillespiana Suite, The New continent). C'est le début du succès.

Schifrin devient staff arranger pour le label Verve Records (arrangements pour Stan Getz, Count Basie, Sarah Vaughan, Jimmy Smith, Luiz Bonfá, Cal Tjader…). Verve appartient à la Metro-Goldwyn-Mayer et Lalo Schifrin devient vite compositeur pour la MGM. À partir de cette date Schifrin, installé à Hollywood, va écrire un nombre impressionnant de musiques de films ou de séries télévisées, tout en continuant son activité dans le domaine du jazz. Schifrin mène en parallèle une carrière de musicien « classique » comme chef d'orchestre et comme compositeur (Invocations, Concerto pour contrebasse, Concertos pour piano Nos. 1 & 2, Pulsations, Résonances…).

Discographie

Albums solo

Albums live

  • 1999 : Latin Jazz Suite (Live recording at Klaus-von-Bismarck-Saal, Cologne, Germany on June 18 & 19, 1999) (Aleph Records - CD Aleph ALEPH-013)

Autres collaborations

Avec Dizzy Gillespie
  • 1977 : Free Ride ( Pablo Records - LP Pablo 2310 794)
  • 1962 : Dizzy on the French Riviera - Philips 600-048 (arrangements de Lalo Schifrin)
  • Filmographie

    Années 1950

    • 1958 : Le Chef (El Jefe) de Fernando Ayala

    Années 1960

    Années 1970

    de James Frawley
  • 1972 : Carnage (Prime cut) de Michael Ritchie
  • 1972 : La Colère de Dieu (Wrath of God) de Ralph Nelson
  • 1972 : Joe Kidd de John Sturges
  • 1972 : Welcome Home, Johnny Bristol de George McCowan
  • 1972 : Rage de George C. Scott
  • 1973 : Opération Dragon (Enter the Dragon) de Robert Clouse
  • 1973 : Magnum Force de Ted Post
  • 1973 : L'Odyssée sous la mer (The Neptune factor) de Daniel Petrie
  • 1973 : Tuez Charley Varrick ! (Charley Varrick) de Don Siegel
  • 1973 : Bang bang d'Andrea Tonacci
  • 1973 : Harry, gentleman pickpocket (Harry in your pocket) de Bruce Geller
  • 1973 : Hit ! de Sidney J. Furry
  • 1974 : On l'appelait Milady (The Four Musketeers) de Richard Lester
  • 1974 : L'Aventurière de Hong Kong (Golden needles) de Robert Clouse
  • 1974 : Enquête dans l'impossible (Man on a swing) de Frank Perry
  • 1975 : The Master Gunfighter de Frank Laughlin
  • 1976 : Intervention Delta (Sky Riders) de Douglas Hickox
  • 1976 : Monsieur Saint-Ives (St Ives) de J. Lee Thompson
  • 1976 : Le Voyage des damnés (Voyage of the Damned) de Stuart Rosenberg
  • 1976 : (Special Delivery) de Paul Wendkos
  • 1976 : L'aigle s'est envolé (The Eagle has landed) de John Sturges
  • 1977 : Day of the Animals de William Girdler
  • 1977 : Le Toboggan de la mort (Rollercoaster) de James Goldstone
  • 1977 : Un espion de trop (Telefon) de Don Siegel
  • 1978 : Les Visiteurs d'un autre monde (Return to the witch montain) de John Hough
  • 1978 : Nunzio de Paul Williams
  • 1978 : Le Faiseur d'épouvantes (The Manitou) de William Girdler
  • 1978 : Le Chat qui vient de l'espace (The Cat from outer space) de Norman Tokar
  • 1979 : Bons baisers d'Athènes (Escape to Athena) de George P. Cosmatos
  • 1979 : de Michael Pressman
  • 1979 : Amityville, la maison du diable (The Amityville horror) de Stuart Rosenberg
  • 1979 : Avec les compliments de Charlie (Love and bullets) de Stuart Rosenberg
  • 1979 : Airport 80 Concorde (The Concorde : Airport '79) de David Lowell Rich
  • }}

    Années 1980

    (The New Kids) de Sean S. Cunningham
  • 1985 : Bad Medicine d'Harvey Miller
  • 1985 : Sans issue (Black Moon rising) d'Harley Cokeliss
  • 1986 : The Ladies Club de Janet Greek
  • 1987 : Le Quatrième Protocole (The Fourth protocol) de John Mackenzie
  • 1988 : Berlin Blues de Ricardo Franco
  • 1988 : L'inspecteur Harry est la dernière cible (The Dead pool) de Buddy Van Horn
  • 1989 : Retour de la rivière Kwaï (Return from the river Kwai) d'Andrew V. McLaglen
  • }}

    Années 1990

    Années 2000

    Télévision

    Schifrin a beaucoup écrit pour la télévision (séries et téléfilms). La liste suivante est non exhaustive.
  • 1974 : La Planète des singes (Planet of the apes)
  • 1975 : Starsky et Hutch
  • 1986 : Kung Fu : The movie
  • 1986 : Les Reines de la nuit (Beverly Hills Madam), d'Harvey Hart (téléfilm)
  • }}

    Jeux vidéo

    • 2004 : Tom Clancy's Splinter Cell: Pandora Tomorrow

    Concerts

    • 23 avril 2007 : Festival Jules Verne, au Grand Rex.
    • 13 septembre 2008 : Jazz à la Villette, Grande Halle Charlie Parker, Cité de la musique, Paris — Lalo Schifrin (piano, direction), Jon Faddis (trompette), Pierre Boussaguet (contrebasse), Peter King (saxophone), Tom Gordon (batterie), avec l'Orchestre national d'Île-de-France.
    • 9 novembre 2016 : il interprète deux morceaux au piano à la Cinémathèque française à l'occasion d'une rétrospective qui lui est consacrée.

    Notes et références

    Voir aussi

    Bibliographie

    • Georges Michel, Lalo Schifrin : entretiens avec Georges Michel, Rouge profond, 2005
    • Stéphane Abdallah, L'autre visage de Lalo Schifrin, Underscores.fr, janvier 2017

    Liens externes