Biographie de Manu Chao

Naissance : le 21 juin 1961 à Paris

Chanteur, compositeur français

Univers : rock, reggae, ska, patchanka, world music

Manu Chao est le plus espagnol des français, inspiré par ses engagements et la musique latine il fait voyager son public aux quatre coins du monde.

Esprit de groupe

Manu Chao voit le jour le 21 juin 1961 à Paris, ses parents sont originaires d’Espagne. Il grandit en région parisienne entouré de ses parents, son père est journaliste. Le jeune garçon passe son temps à jouer au football avec ses amis, mais il s’intéresse aussi très jeune à la musique et particulièrement à Chuck Berry mais aussi à de nombreux autres styles musicaux. Il fonde son premier groupe en 1985, les Hot Pants, aux sonorités rock et blues. A cette époque, des scènes originales ouvrent leurs portes dans des endroits peu commun ce qui convient aux nouveaux groupes de rock alternatif. Le jeune homme fait partie du groupe la Mano Negra. La Mano Negra sort son premier opus en 1988, Patchanka. Pendant plusieurs années le groupe va faire paraître des albums et se produire sur de nombreuses scènes jusqu’à sa séparation en 1994.

Après la séparation du groupe, Manu Chao part pendant deux ans en Espagne. Il réunit des musiciens et crée Radio Bemba, une nouvelle formation avec qui il se produit régulièrement. Il va aussi se nourrir de la culture sud-américaine. Finalement, il décide de ne plus appartenir à un groupe mais de collaborer avec d’autres artistes sur ses morceaux.

La reconnaissance

Manu Chao revient en 1998 avec son nouvel opus solo Clandestino, qui est enregistré dans un studio précaire avec sa guitare. Un disque qui transpire ses voyages et ses envies il s’inspire des rythmes d’Amérique latine et compose ses musiques en espagnol. De nombreux morceaux marquent cet opus comme Clandestino , Je ne t’aime plus  ou encore Malegria. Manu Chao se dévoile dans cet album et c’est un succès. L’année suivante, le chanteur est récompensé d’une Victoire de la musique pour le meilleur album de musique du monde et de musique traditionnelle de l’année.

Manu Chao s’implique de plus en plus dans des projets qui lui tiennent à cœur comme la Caravane des quartiers fondée en 1989. Un projet qu’il conduit aussi en Espagne. Le chanteur entame une tournée en Amérique du sud en 2000 alors que ses fans en France souhaitent le voir revenir sur scène. Il se produit sur de nombreuses scènes passant par l’Equateur, la Bolivie, le Chili, le Mexique ou encore l’Argentine, il s’arrête aussi avec grand succès au Pérou.

Il faut attendre le mois de juin 2001 pour que Manu Chao fasse paraitre son nouveau disque, Esperanza : proxima estacion. Cette fois-ci, Manu Chao se produit sur les scènes européennes afin d’en faire la promotion. Une fois encore Manu Chao s’inspire de ses voyages et des différentes musiques rencontrées, un travail salué par les médias. L’occasion pour lui de reprendre King of the Bongo un titre de la Mano Negra. Son album rencontre un immense succès avec plus de 2,5 millions de copies écoulées, il se hisse au sommet des classements en France et y reste pendant plusieurs semaines. Un succès qui dépasse les frontières de la France puisqu’il se hisse en tête des classements dans de nombreux pays d’Europe.

Manu Chao ne cache pas ses engagements, il le démontre une nouvelle fois sur la scène de Milan où il invite des militants d’extrême gauche à protester contre le G8, malgré cela le chanteur joue de nombreuses dates à guichets fermés.

Sa notoriété traverse l’Atlantique il apparaît en Une du Wall Street Journal puis du magazine Rolling Stone. Il fait désormais partie des grands noms de la scène musicale internationale.

Le chanteur poursuit sa tournée autour du monde et fait paraître le live Radio Bemba Sound System enregistré à Paris. Dans cet opus, le public découvre l’atmosphère qui règne lors de ses concerts avec le groupe Radio Bemba qui l’accompagne sur scène. Après de nombreux mois de représentations Manu Chao rentre chez lui à Barcelone pour s’arrêter quelques temps. Dès février 2003, il reprend le chemin de la scène en duo avec le basque Firmin Muguruza dans des salles espagnoles. Finalement, à l’été 2003, il repart sur les routes avec Radio Bemba pour des concerts spéciaux comme dans une prison en Toscane, au rendez-vous altermondialiste à Larzac ou encore lors des Nuits du Mondial.

Une vie sur scène

Après un nouveau passage en Amérique du Sud, le chanteur se lance dans la production artistique en commençant par le duo originaire du Mali Amadou & Mariam. Le chanteur travaille sur son nouveau disque avec notamment la collaboration du dessinateur Wozniak. En septembre 2004, son nouvel opus, Sibérie m’était contée, contient un livre illustré par le dessinateur. Manu Chao n’est engagé avec aucune maison de disques, il décide de collaborer avec Corida. Sur cet opus, il fait apparaître de nouveaux instruments tels que l’accordéon ou la guitare mais surtout il chante en français. Il collabore avec Jane Birkin sur le titre Rendez-vous pour l’album de cette dernière.

En 2005, il s’envole pour le Brésil, il monte sur scène à Porto Alegre. Le chanteur rejoint aussi la formation La Phaze sur scène pour les concerts de ces derniers au Brésil. A la fin de l’année 2005, il retourne en Amérique latine toujours accompagné de Radio Bemba, une tournée qui passe par le Brésil, l’Argentine ou encore l’Uruguay. L’année suivante, il continue sa tournée en Bolivie, au Venezuela, au Chili et à Cuba. Il débarque alors au Mexique où il se produit devant plus de 100 000 spectateurs à Mexico. Il est récompensé lors de la cérémonie des Goya pour sa chanson Me llaman calle . Le chanteur ne cesse de se produire autour du monde et notamment dans de nombreuses villes des Etats-Unis.

En 2007, il fait paraître Rainin in Paradize , disponible sur internet. En septembre, il revient avec son nouvel opus : La Radiolina, un disque qui paraît en anglais, en espagnol, en italien et en français. Il repart sur les routes européennes se produisant dans de nombreuses grandes villes comme Londres, Berlin ou Vienne. Après de nombreux tour du monde, Manu Chao revient pour le plus grand plaisir de ses fans, sur les scènes françaises.

Manu Chao compose un nouveau projet, La Colifata, il a composé trois heures de musique pour des personnes en hôpital psychiatrique à Buenos Aires.

Une fois de plus Manu Chao repart en tournée autour du monde, la scène est sa deuxième maison, il y retrouve un public toujours aussi fidèle.