Biographie de Michael Jackson

Naissance : le 29 août 1958 à Gary (Etats-Unis)

Chanteur, compositeur, danseur, acteur, chorégraphe, producteur, réalisateur

Univers : disco, funk, new jack swing, hip hop, RnB, rock, soul, pop

Michael Jackson est indéfinissable, sa musique et ses shows ont fait de lui une légende, le roi de la pop éblouira pendant encore de nombreuses décennies.

Une histoire de famille

Michael Jackson voit le jour le 29 août 1958 en Indiana. Il grandit entouré de ses parents Joseph Jackson et Katherine Esther Scruse ainsi que ses sept frères et sœurs, Rebbie, Jackie, Tito, Jermaine L., La Toya, Marlon, Randy et Janet, dans la banlieue de Chicago. Le père de Michael est musicien dans un groupe mais ne vit pas de sa musique, il est ouvrier, c’est un homme très autoritaire qui, selon les dires de ses enfants, est violent avec sa famille. Sa mère est témoin de Jéhovah, elle inculque ses principes à ses enfants. Les enfants commencent très tôt l’apprentissage de la musique, leur père décèle rapidement leur talent. Ils forment un groupe familial en 1964 avec Tito, Jermaine, Marlon et Michael, The Jackson Five. Le jeune homme devient le chanteur du groupe et montre d’immenses capacités en danse. Ils font leurs premières scènes dans leur ville natale, ils participent à des concours de chant qu’ils remportent, leur notoriété grandit. Ils commencent à quitter la scène locale pour conquérir de plus grandes villes, la famille s’installe à Détroit puis à Los Angeles. Rapidement ils se font repérer par la maison de disques Motown, avec le soutient de Diana Ross. Le premier titre du groupe à voir le jour est composé par leur père : I want you back , présent sur l’opus Diana Ross presents The Jackson 5. Le succès est immédiatement au rendez-vous grâce notamment à d’autres titres comme ABC, The love you save ou encore I’ll be there. Michael devient très jeune une star avec des millions de fans. Au début des années 70, le succès n’est plus aussi important pour le groupe. En parallèle, le jeune Michael commence une carrière solo avec son premier disque en 1972, Got to be there suivi de Ben, qui rencontre tout autant de succès, il remporte grâce à ce dernier un Golden Globe. Du côté des Jackson Five les relations avec leur label Motown sont de plus en plus compliquées ce qui les poussent à changer de maison de disques en 1976, ils signent chez Epic Records, sans l’un des frères Jackson, Jermaine, qui laisse la place à Randy. Michael Jackson décide de poursuivre aussi sa carrière solo chez Epic Records. Le groupe fait paraître en 1978 un nouvel opus, Destinity, marqué par les morceaux Blame it on the boogie et Shake your body. La même année, il doit faire une rhinoplastie après être tombé sur scène. L’année suivante, Michael Jackson fait paraître Off the wall, un disque sur lequel il collabore avec Quincy Jones, Rod Temperton, Stevie Wonder et Paul McCartney. Cet opus rencontre un énorme succès international et s’écoule à plus de vingt millions de copies à travers le monde. Un succès marqué notamment par les morceaux Rock with you, Don’t stop til you get enough  puis She’s out of my life ou encore Off my wall. Le groupe revient avec Triumph, en 1980, marqué par les chansons Lovely one et Can you feel it. Ensemble, ils partent en tournée avec le Triumph Tour.

La fin d’une époque, le début d’une autre

Michael Jackson poursuit sa carrière solo avec un nouvel opus, Thriller, qui voit le jour à la fin de l’année 1982, le disque rencontre un succès phénoménal avec plus de 10 millions d’opus écoulés la première année, il se hisse en tête des classements et y reste pendant deux années. De nombreux morceaux font le succès de Thriller comme Billie Jean, Beat it, Human nature , Thriller ou encore P.Y.T. Le jeune homme crée l’événement avec le clip vidéo de Thriller, avec des effets spéciaux et plus de 14 minutes de film. Après près de quinze ans d’exploitation, l’album s’est écoulé à vingt-cinq millions de copies rien qu’aux Etats-Unis et vingt millions de copies dans le monde, aujourd’hui les chiffres sont spectaculaires avec 51 millions de copies aux Etats-Unis et 65 millions à travers le monde. En 1987, le jeune homme sort du mouvement des témoins de Jéhovah dans lequel il a grandi. Lors de la soirée célébrant les vingt-cinq ans de son ancienne maison de disques Motown, Michael Jackson chante Billie Jean, sur cette chanson il effectue pour la première fois son célèbre Moonwalk, lors de cette soirée il retrouve ses frères sur scène. Lorsque le chanteur tourne une publicité pour Pepsi-cola en janvier 1984, il est victime d’un accident, son cuir chevelure est brulé, il doit être opéré et greffé. Il reçoit des dommages et intérêts qu’il reverse immédiatement au centre des grands brulés où il est soigné. Quelques mois plus tard le groupe fait paraître Victory et en fait la promotion avec le Victory Tour. Le groupe se sépare après cette dernière tournée. Le chanteur achète en 1985 le catalogue de chansons de Paul McCartney et John Lenon pour 47,5 millions de dollars.

Le roi de la pop

Michael Jackson fait paraître son nouvel opus, Bad, en 1987. L’album rencontre un énorme succès avec plus de 39 millions de copies à travers le monde. De nombreux morceaux sont des succès comme I just can’t stop living you, Bad, The way you make me feel ou encore Dirty Diana . Michael Jackson fait appel à Martin Scorsese pour réaliser le clip de Bad.

Michael Jackson revient en 1991 avec Dangerous, qui se hisse immédiatement en tête des classements, il s’écoule à plus de trente-cinq millions de copies à travers le monde. Un opus marqué par des morceaux comme Black or White, Remember the time, Heal the world  ou encore Will you be there . Pour ces clips Michael Jackson fait appel à de nombreuses célébrités comme Michael Jordan, Naomi Campbell, Eddie Murphy, Magic Johnson ou encore la Princesse Stéphanie de Monaco qui chante dans In the closet. Le chanteur entame une tournée internationale Dangerous Tour en 1992.

En 1995, le chanteur fait paraître HIStory : Past, Present and Future – Book I, un double album qui réunit à la fois des anciens morceaux remixés mais aussi de nouvelles chansons, le disque s’écoule à plus de 25 millions de copies. L’occasion pour lui de chanter en duo avec sa sœur Janet le titre Scream . La chanson They don’t care about us  crée une polémique, les paroles sont jugées antisémites.

Deux ans plus tard, son nouveau disque Blood on the dance floor voit le jour. Une fois encore, l’album comporte de nombreux remixes mais également cinq nouvelles chansons. L’album ne connaît pas des ventes aussi vertigineuses que les précédents mais se vend bien en Europe.

Michael Jackson fait paraître Invicible en 2001, marqué par les morceaux You rock my world, Cry  et Butterflies , il s’écoule à plus de 13 millions de copies à travers le monde un demi-succès par rapport aux précédents. De plus le chanteur met en cause la direction de sa maison de disques qui aurait mal gérée la sortie de cet opus. A la même époque, il célèbre ses trente années de carrière sur la chaine CBS.

Sur le toit du monde

Sa maison de disques, Sony, fait paraître en 2003, une compilation de ses titres, Number Ones, qui comprend un titre inédit, One more chance , en collaboration avec R. Kelly. Un coffret contenant quatre disques et DVD, The ultimate collection paraît en 2004. L’année suivante, le chanteur déménage pour vivre au Bahreïn où le roi l’accueil en personne. La même année une nouvelle compilation, The essential Michael Jackson, voit le jour, accompagnée d’un DVD sur lequel se trouve l’enregistrement d’un spectacle à Bucarest.

Le chanteur se sépare de Epic Records en 2006, il signe un contrat avec un label indépendant appelé 2 Seas Records. Pour célébrer les 25 ans de son plus grand succès, il fait paraître Thriller 25, qui contient de nouveaux titres : For all time  et Gots the hots. Le chanteur collabore avec de nombreux artistes comme Will.I.Am pour le titre The girl is mine 2008 ou avec Akon pour Startin’ Something 2008. A l’occasion de ses cinquante ans, le 29 août 2008, il fait paraître la compilation King of Pop. L’année suivante, il s’installe aux Etats-Unis. Le chanteur annonce sa future et dernière tournée internationale This is it. Lorsque le chanteur décède, le réalisateur Kenny Ortega fait paraître le film Michael Jackson’s This is it, un documentaire qui montre les coulisses de la préparation de cette énorme tournée que le chanteur ne fera jamais. Michael Jackson s’éteint à Los Angeles le 25 juin 2009, d’une surdose de médicaments, une mort qui reste mystérieuse. Le décès du chanteur est un événement mondial, ses fans des quatre coins du monde lui rendent hommage ainsi que de nombreuses personnalités publiques.