Biographie de Nolwenn Leroy

Née le 28 septembre 1982

Nolwenn Leroy offre un son unique et original qui se démarque dans le paysage musical français, auteur-compositeur-interprète, ses talents ne cesse de conquérir un public chaque jour un plus large.

Une nouvelle aventure

Nolwenn Leroy, de son vrai nom Nolwenn La Magueresse, voit le jour le 28 septembre 1982 à Saint Renan. La jeune fille va beaucoup déménager pendant les dix premières années de sa vie suivant la carrière de son père qui est footballeur. Nolwenn a une sœur née en 1992. La même année, son père s’en va en laissant sa famille derrière lui. Les déménagements vont continuer suivant les différents emplois de sa mère, la famille finit par habiter chez ses grands-parents.

Elle est au collège lorsqu’un de ses professeurs remarque son talent et l’incite à commencer à jouer du violon. Sa mère voyage beaucoup pour son travail jusqu’en 1996 lorsqu’elle perd son travail. A cette période son grand-père est atteint d’un cancer. La jeune femme s’envole pour les Etats-Unis en 1998 pour toute une année, elle perd son grand-père pendant son séjour. La jeune fille n’a que seize ans et vit dans deux familles d’accueil aux Etats-Unis, elle se créée une nouvelle vie outre-Atlantique.

Le retour en France est plus compliqué, elle a du mal à retrouver ses repères. Elle commence à prendre des cours de chant, et parvient à entrer au Conservatoire régional de Clermont Ferrand, elle ne souhaite pas rester dans cet établissement et finit par partir.

Nolwenn Leroy entre à l’université en 2001 en droit, elle aimerait pouvoir travailler à l’ONU. L’année suivante sa mère l’incite à auditionner pour l’émission phare de TF1 la Star Academy en envoyant une cassette sans trop y croire. Nolwenn est sélectionnée, elle fait sensation et évolue un peu plus à chaque nouveau prime jusqu’à sa victoire en finale.

L'après Star Academy

La jeune fille entre en studio peu de temps après sa victoire afin d’enregistrer son premier opus, Nolwenn, un disque sur lequel la jeune femme collabore avec des grands noms comme Pascal Obispo, Lionel Florence ou encore Laurent Voulzy, ce dernier lui compose le morceau Suivre une étoile, l’album est un immense succès et s’écoule à plus de 650 000 copies. Son premier single Cassé est salué par la critique mais aussi par le public, le morceau se hisse en tête des classements.

A la fin de l’année 2003, la jeune femme entame sa première tournée solo, Suivre une étoile, pour plusieurs mois. Dans ses concerts elle chante plusieurs classiques de la chanson française comme J’irai au bout de mes rêves de Jean-Jacques Goldman. Lors des NRJ Music Awards de 2004, elle reçoit le prix de la révélation francophone de l’année. La jeune femme commence à préparer son nouvel opus et se produit en parallèle à plusieurs reprises au Québec où son public l’attend.

La chanteuse fait paraître son nouvel opus, Histoires naturelles, à la fin de l’année 2005, elle réalise ce disque en collaboration avec Laurent Voulzy. La jeune femme dévoile dans cet opus ses talents d’auteur, elle écrit une partie des textes de l’album qui s’écoule à plus de 400 000 copies notamment grâce au titre Nolwenn Ohwo !  un morceau composé par Alain Souchon et Laurent Voulzy.

Nolwenn repart en tournée pendant plusieurs mois à la fin de l’année 2006. La jeune femme va se produire sur la scène de l’Olympia. Elle continue de se produire sur de nombreuses scènes en France et en Belgique. À la suite de cette tournée, la jeune femme fait paraître son concert enregistré en live en disque et en DVD.

La jeune femme s’engage aux côtés de la Fondation Abbé Pierre dans de nombreuses actions. Elle apparaît depuis de nombreuses années sur la scène des Enfoirés au profit des Restos du cœur.

Nolwenn Leroy revient avec son nouvel opus, Le Cheshire Cat et moi, en décembre 2009. Le succès de ce disque est plus intime, elle repart en tournée en mars 2010.

La consécration

Un projet va totalement bouleverser sa carrière : le disque Bretonne, qui paraît en décembre 2010. Cet album reprend des titres en français, en gaélique, en anglais et en breton, il connaît un succès phénoménal notamment grâce au titre Moonlight Shadow, Tonnerre de Brest ou encore Ma Bretagne quand elle pleut . Le succès de cet opus dépasse les frontières françaises, il s’exporte notamment en Allemagne, en Corée du Sud, et aux Etats-Unis où elle va aller se produire.

Forte de ce succès Nolwenn revient avec un nouvel opus original intitulé Ô filles de l’eau, en novembre 2012. Un disque qui s’articule principalement autour du thème de la mer, introduit par un premier morceau Juste pour me souvenir. La chanteuse compose une grande partie du disque, pour la production elle fait appel à Jon Kelly. Elle remporte le trophée de l’album RTL de l’année ce qui confirme son succès grandissant. La jeune femme commence sa nouvelle tournée qui va durer plus d’un an. Après avoir participé à plusieurs festivals estivaux, elle monte de nouveau sur la scène de l’Olympia.

A la suite de sa tournée, elle apparaît sur plusieurs scènes notamment aux côtés de Vladimir Cosma puis lors d’un hommage à Edith Piaf aux Francofolies de New York. Elle participe aussi aux deux disques We love Disney. Dans La Bande à Renaud elle interprète le morceau La ballade nord-irlandaise .

A partir de mars 2015, Nolwenn Leroy entame une tournée en acoustique.