Biographie de Philippe Sarde

Philippe Albert Sarde, né le à Neuilly-sur-Seine (France), est un compositeur français de musique de film.

Il est le frère aîné du producteur Alain Sarde.

Biographie

Sa mère, Andrée Gabriel, est chanteuse à l'Opéra de Paris. Dès 5 ans, il entre au conservatoire. Il suit des études d'harmonie, de contrepoint, de fugue et de composition avec Noël Gallon. Il a deux frères : Frédéric et Alain Sarde. Philippe Sarde a pour parrains Georges Auric et Noël Gallon. Tout jeune, il s'intéresse également au cinéma et collectionne des bobines de vieux films français oubliés.

À 17 ans, il réalise un court-métrage en noir et blanc et en dont il compose la musique et demande à Vladimir Cosma de l'aider à l'orchestrer. Il hésite alors entre la réalisation cinématographique et la musique. À 18 ans, il rencontre Claude Sautet et lui propose de signer la musique de son film Les Choses de la vie. Écrite en un mois seulement pour quelque 70 musiciens, Les Choses de la vie est le premier coup de maître d’un compositeur alors seulement âgé de 20 ans : c'est le début d'une longue carrière.

Sarde est un homme fidèle à certaines valeurs comme l'amitié et, outre Claude Sautet, il va développer une collaboration très suivie avec certains cinéastes, dont André Téchiné, Jacques Doillon, Pierre Granier-Deferre, Georges Lautner, Marco Ferreri, Laurent Heynemann ou Bertrand Tavernier.

Sa personnalité exigeante et son perfectionnisme musical ne connaissent pas (ou peu) de limites et Sarde n'hésite pas à demander aux musiciens ou orchestres les plus renommés de venir travailler sur ses partitions : le saxophoniste Stan Getz (sur Mort d'un pourri), le trompettiste Chet Baker (sur Flic ou Voyou), le violoniste Stéphane Grappelli, le London Symphony Orchestra, etc.

Il se définit lui-même comme un "scénariste musical", dont le rôle est d'exprimer musicalement ce que le réalisateur ne peut traduire par les images.

Toujours à la recherche de nouvelles sonorités où le répertoire classique côtoie une écriture contemporaine parfois proche de l'atonalité, la musique de Sarde combine souvent différentes instrumentations assez singulières. À ce titre, sa partition pour le film La Guerre du feu constitue un point d'orgue dans sa filmographie imposante, où il combine deux orchestres, des chœurs, des solistes et des percussions dans un style avant-gardiste.

Il n'hésite pas non plus à retravailler certains de ses thèmes musicaux pour en proposer de nouvelles variations sur d'autres films : c'est le cas pour le thème musical du film Le Chat qui sera ré-exploité sur un autre film, ou du thème pour le film Le Choc, réutilisé sur The Manhattan Project par exemple.

Le succès de sa musique pour le film Tess et sa proposition pour l'Oscar de la meilleure musique en 1981 lui ouvrent les portes de Hollywood avec le film Le Fantôme de Milburn.

Mais toujours fidèle à son éthique qui lui dicte ses choix professionnels, il ne mènera qu'une carrière timide aux États-Unis, contrairement à ses illustres aînés tels Georges Delerue ou Maurice Jarre.

Depuis plusieurs années, quelque peu déçu par le cinéma français, il a considérablement ralenti sa cadence. Il n'accepte plus que des projets qui lui tiennent à cœur et il se consacre prioritairement à des œuvres expérimentales et confidentielles.

Philippe Sarde se marie avec Florence Nave (fille de Jacqueline Nave et Marcel Anthonioz) en avril 1990, mais ils divorcent un an plus tard. En 1994, il épouse Clotilde Burrer, avec qui il a deux filles : Ponette (née en 1998) et Liza (née en 1999).

Compositions

Années 1970

  • 1970 :
    • Les Choses de la vie de Claude Sautet
    • La Liberté en croupe d'Édouard Molinaro

  • 1971 :
    • Max et les Ferrailleurs de Claude Sautet
    • Le Chat de Pierre Granier-Deferre
    • La Veuve Couderc de Pierre Granier-Deferre

  • 1972 :
    • César et Rosalie de Claude Sautet
    • Le Train de Pierre Granier-Deferre
    • Le Fils de Pierre Granier-Deferre
    • Hellé de Roger Vadim
    • Liza de Marco Ferreri

  • 1973 :
    • La Grande Bouffe de Marco Ferreri
    • Deux hommes dans la ville de José Giovanni
    • Charlie et ses deux nénettes de Joël Séria
    • La Valise de Georges Lautner

  • 1974 :
    • L'Horloger de Saint-Paul de Bertrand Tavernier
    • Vincent, François, Paul et les autres de Claude Sautet
    • Touche pas à la femme blanche ! de Marco Ferreri
    • La Race des seigneurs de Pierre Granier-Deferre
    • Les Seins de glace de Georges Lautner
    • Lancelot du Lac de Robert Bresson

  • 1975 :
    • Sept morts sur ordonnance de Jacques Rouffio
    • Adieu poulet de Pierre Granier-Deferre
    • Le Locataire de Roman Polanski
    • Les Galettes de Pont-Aven de Jöel Séria
    • Un sac de billes de Jacques Doillon

  • 1976 :
    • Le Juge et l'Assassin de Bertrand Tavernier
    • Barocco d'André Téchiné
    • Le Juge Fayard dit le shérif de Yves Boisset
    • Mado de Claude Sautet
    • On aura tout vu de Georges Lautner

  • 1977 :
    • Violette et François de Jacques Rouffio
    • Un taxi mauve d'Yves Boisset
    • Mort d'un pourri de Georges Lautner
    • Le Diable probablement… de Robert Bresson
    • C... Comme la lune de Joël Séria
    • Le Crabe-tambour de Pierre Schoendoerffer
    • La vie devant soi de Moshé Mizrahi
    • Des enfants gâtés de Bertrand Tavernier

  • 1978 :
    • Rêve de singe de Marco Ferreri
    • Une Histoire simple de Claude Sautet
    • Les Sœurs Brontë d'André Téchiné
    • Flic ou voyou de Georges Lautner
    • Ils sont fous ces sorciers de Georges Lautner
    • Le Sucre de Jacques Rouffio
    • Passe montagne de Jean-François Stévenin

  • 1979 :
    • Buffet froid de Bertrand Blier
    • L'Adolescente de Jeanne Moreau
    • Loulou de Maurice Pialat
    • Pipicacadodo de Marco Ferreri
    • Tess de Roman Polanski
    • Chère inconnue de Moshé Mizrahi
    • Le Toubib de Pierre Granier-Deferre

Années 1980

  • 1980 :
    • Le Guignolo de Georges Lautner
    • La Femme flic d'Yves Boisset
    • Est-ce bien raisonnable ? de Georges Lautner
    • Un mauvais fils de Claude Sautet

  • 1981 :
    • Allons z'enfants d'Yves Boisset
    • Il faut tuer Birgit Haas de Laurent Heynemann
    • Une étrange affaire de Pierre Granier-Deferre
    • Coup de torchon de Bertrand Tavernier
    • Beau-père de Bertrand Blier
    • Les Ailes de la colombe, réalisé par Benoît Jacquot d'après le roman éponyme de Henry James.
    • Hôtel des Amériques d'André Téchiné
    • La Guerre du feu de Jean-Jacques Annaud
    • Conte de la folie ordinaire de Marco Ferreri
    • Le Choix des armes d'Alain Corneau
    • Le Fantôme de Milburn (Ghost Story) de John Irvin
    • La Nuit ensoleillée de Patrick Segal

  • 1982 :
    • L'Étoile du Nord de Pierre Granier-Deferre
    • J'ai épousé une ombre de Robin Davis
    • Mille milliards de dollars d'Henri Verneuil
    • Que les gros salaires lèvent le doigt ! de Denys Granier-Deferre
    • Le Choc de Robin Davis
    • L'Honneur d'un capitaine de Pierre Schoendoerffer

  • 1983 :
    • Attention, une femme peut en cacher une autre ! de Georges Lautner
    • Garçon ! de Claude Sautet
    • Lovesick de Marshall Brickman
    • Premiers Désirs de David Hamilton
    • Stella de Laurent Heynemann
    • L'Ami de Vincent de Pierre Granier-Deferre
    • Une jeunesse de Moshé Mizrahi

  • 1984 :
    • Joyeuses Pâques de Georges Lautner
    • La Garce de Christine Pascal
    • La Pirate de Jacques Doillon
    • Fort Saganne d'Alain Corneau

  • 1985 :
    • Le Cowboy de Georges Lautner
    • Hors la loi de Robin Davis
    • Rendez-vous d'André Téchiné
    • Joshua Then and Now de Ted Kotcheff
    • Ça n'arrive qu'à moi de Francis Perrin
    • Harem d'Arthur Joffé
    • La Tentation d'Isabelle de Jacques Doillon
    • L'Homme aux yeux d'argent de Pierre Granier-Deferre

  • 1986 :
    • Pirates de Roman Polanski
    • Cours privé de Pierre Granier-Deferre
    • I love you de Marco Ferreri
    • Le Lieu du crime d'André Téchiné
    • Le Projet Manhattan (The Manhattan Project) de Marshall Brickman
    • Mon beau-frère a tué ma sœur de Jacques Rouffio
    • Every Time We Say Goodbye de Moshé Mizrahi
    • L'état de grâce de Jacques Rouffio

  • 1987 :
    • Les mois d'avril sont meurtriers de Laurent Heynemann
    • Comédie ! de Jacques Doillon
    • Ennemis intimes de Denis Amar
    • Les Deux Crocodiles de Joël Séria
    • Funny Boy de Christian Le Hemonet
    • De guerre lasse de Robert Enrico
    • Les Innocents d'André Téchiné

  • 1988 :
    • La Maison assassinée de Georges Lautner
    • Noyade interdite de Pierre Granier-Deferre
    • Mangeclous de Moshé Mizrahi
    • Quelques jours avec moi de Claude Sautet
    • L'Ours de Jean-Jacques Annaud
    • La Maison de jade de Nadine Trintignant
    • La Couleur du vent de Pierre Granier-Deferre

  • 1989 :
    • L'Invité surprise de Georges Lautner
    • Hiver 54, l'abbé Pierre de Denis Amar
    • L'Ami retrouvé (Reunion) de Jerry Schatzberg
    • Le Carrefour des Innocents (Lost Angels) d'Hugh Hudson
    • Chambre à part de Jacky Cukier
    • Music Box de Costa-Gavras

Années 1990

  • 1990:
    • La Baule-les-Pins de Diane Kurys
    • L'Île oubliée (Lord of the Flies) de Harry Hook
    • Le Petit Criminel de Jacques Doillon
    • Faux et usage de faux de Laurent Heynemann
    • La Fille des collines de Robin Davis
    • Lung Ta, les cavaliers du vent de M. Jaoul de Poncheville & F.C. Giercke (Document - Conseiller musical)

  • 1991:
    • La Tribu d'Yves Boisset
    • Pour Sacha d'Alexandre Arcady
    • La Vieille qui marchait dans la mer de Laurent Heynemann
    • J'embrasse pas d'André Téchiné

  • 1992 :
    • L.627 de Bertrand Tavernier
    • Room Service de Georges Lautner
    • Le Jeune Werther de Jacques Doillon
    • Max et Jérémie de Claire Devers
    • L'Envers du décor de Robert Salis (Document)

  • 1993 :
    • La Petite Apocalypse de Costa-Gavras
    • Ma saison préférée d'André Téchiné
    • Taxi de nuit de Serge Leroy
    • Poisson-lune de Bertrand Van Effenterre

  • 1994:
    • La Fille de d'Artagnan de Bertrand Tavernier
    • Le Fils préféré de Nicole Garcia

  • 1995:
    • Dis-moi oui d'Alexandre Arcady
    • Nelly et Monsieur Arnaud de Claude Sautet
    • Le Petit Garçon de Pierre Granier-Deferre

  • 1996:
    • Les Voleurs d'André Téchiné
    • Ponette de Jacques Doillon
    • Lucie Aubrac de Claude Berri

  • 1997:
    • Le bossu de Philippe de Broca
    • K d'Alexandre Arcady
    • Un frère de Sylvie Verheyde

  • 1998:
    • Je suis vivante et je vous aime de Roger Kahane
    • Alice et Martin d'André Téchiné

  • 1999 :
    • Princesses de Sylvie Verheyde

Années 2000

  • 2000 :
    • Là-bas... mon pays d'Alexandre Arcady
    • Mademoiselle de Philippe Lioret

  • 2001:
    • Et Dieu créa Sœur Mary (Sister Mary explains it all) de Marshall Brickman

  • 2002:
    • Same player, shoot again
    • Entre chiens et loups d'Alexandre Arcady

  • 2003:
    • Le Mystère de la chambre jaune de Bruno Podalydès
    • Raja de Jacques Doillon
    • Les Égarés d'André Téchiné

  • 2004 :
    • Les Sœurs fâchées d'Alexandra Leclère

  • 2005 :
    • Le Parfum de la dame en noir de Bruno Podalydès

  • 2006:
    • Je m'appelle Elisabeth de Jean-Pierre Améris
    • Le Grand Meaulnes de Jean-Daniel Verhaeghe

  • 2007 :
    • Les Témoins d'André Téchiné

  • 2009
    • La Fille du RER d'André Téchiné
    • Streamfield, les carnets noirs de Jean-Luc Miesch

Années 2010

  • 2010
    • Le Mariage à trois de Jacques Doillon
    • La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier

  • 2013
    • Quai d'Orsay de Bertrand Tavernier

  • 2015
    • Les Deux amis de Louis Garrel

  • 2017
    • Rodin de Jacques Doillon

Prix et nominations

César

Toutes les nominations et victoires concernent le César de la meilleure musique originale.

Avec 10 nominations, Philippe Sarde détient le record de la catégorie.

  • 1977 : lauréat pour Barocco
  • 1977 : nommé pour Le Juge et l'Assassin
  • 1978 : nommé pour Le Crabe-tambour
  • 1979 : nommé pour Une Histoire simple
  • 1980 : nommé pour Tess
  • 1982 : nommé pour La Guerre du feu
  • 1988 : nommé pour Les Innocents
  • 1995 : nommé pour La Fille de d'Artagnan
  • 1996 : nommé pour Nelly et M. Arnaud
  • 1998 : nommé pour Le Bossu
  • 2011 : nommé pour La Princesse de Montpensier

Autres prix

  • Oscars 1981 : nommé pour l'Oscar de la meilleure musique de film pour Tess
  • Genie Awards : proposition pour Joshua Then and Now (1985)
  • Victoires de la musique : proposition pour L'Ours d'après La Barcarolle extraite des Saisons op. 37a de Tchaïkovski
  • 7 d'or : proposition pour le 7 d'or de la meilleure musique originale pour Le Rouge et le Noir (1998)
  • Prix ESEC - Festival de Cannes 1986
  • Grand Prix national du cinéma (1986)
  • Trophée Radio France - 1988 : meilleur compositeur pour le Cinéma
  • Prix Fondation SACEM : Meilleur compositeur pour le film Music Box (Cannes-1990)
  • Prix Joseph Plateau Music Award (International Flanders Film festival Ghent-1993)

Distinctions

Chevalier des Arts et Lettres (1984), puis officier des Arts et Lettres (1989)

Notes et références

Liens externes