Biographie de Pink Floyd

Groupe formé en 1965

La naissance

Roger Waters, Syd Barrett et David Gilmour se rencontre en 1962 dans leur ville de Cambridge, ensemble ils commencent à apprendre à jouer de la guitare entre le rock et le folk. Peu de temps après Roger rencontre Nick Mason et Richard Wright lors de sa scolarité à Polytechnique à Londres. Syd Barrett travaille pour entrer aux Beaux-Arts et David Gilmour part en France.

Roger, Nick et Richard créent leur formation les Architectural Abdabs, dans ce groupe il y aussi Clive Metcalf, Juliette Gale et Keith Noble. Le groupe change de nom pour devenir les Leonard’s Lodgers inspiré par l’un de leurs professeurs. Le groupe finit par se séparer en 1966.

Richard, Roger et Mason forme alors un nouveau groupe auquel se joint Syd. Le premier nom du groupe est Tea Set puis devient rapidement The Pink Floyd Sound puis finalement devient Pink Floyd. Syd compose une grande partie des chansons du groupe. Ils font leur première apparition télévisée en 1967 à Manchester, ils chantent Interstellar Overdrive. La même année, le groupe signe chez EMI, deux titres paraissent rapidement Arnold Layne et See Emily Play. Leur premier opus, The Piper at the gates of dawn, paraît en août 1967. Le succès au Royaume-Uni est considérable mais le groupe ne parvient pas à s’imposer outre-Atlantique. En novembre, Pink Floyd part en tournée avec Jimi Hendrix .

Syd Barrett quitte le groupe, il n’est plus efficace sur scène, sa prise de stupéfiants serait en cause. Le groupe fait paraître A saucerful of secrets, en 1968, les textes sont composés par Rick et Roger. L’année suivante, le groupe revient avec Ummagumma, un double disque avec des enregistrements live et des expérimentations. C’est le dernier album psychédélique du groupe, ils vont se diriger vers le rock progressif. Pink Floyd interprète dans la bande originale du film Zabriskie Point de Michelangelo Antonioni.

Le groupe fait paraître en 1970 Atom heart mother, sur lequel il collabore avec Ron Geesin. L’année suivante, Pink Floyd sort Meddle, un véritable succès marqué notamment par les titres One of these days et Echoes. En 1972, le groupe publie Obscured by clouds, qui devient la bande originale du film La vallée de Barbet Schroeder. Cette année-là, Pink Floyd se produit à Pompéi en Italie sans aucun public, ils sont seuls dans les ruines de la ville et chante notamment Seamus ou encore Mademoiselle Nobs, un spectacle enregistré et diffusé dans des salles de cinéma.

Pink Floyd fait paraître The dark side of the moon, en mars 1973, le succès est immense. Un opus marqué par le titre Money, un morceau qui va contribuer au succès de l’album. Cet opus reste pendant plus de dix-neuf années dans le top 200 américain. Il s’écoule à plus de cinquante millions de copies. La couverture de cet opus reste aussi célèbre que l’album avec le dessin d’un prisme et de la lumière qui passe à travers. D’autres morceaux de cet album sont marquants comme Time, Brain Damage ou encore The great gig in the sky. Pour leur opus suivant, les Pink Floyd souhaitent une fois de plus innover en n’utilisant aucun instrument de musique conventionnel mais des ustensiles ménagers. Il va falloir de nombreuses expériences pour trouver les bons sons, un projet qui finalement n’aboutira pas.

Le groupe présente en 1975 le premier extrait de son futur opus, Shine on you crazy diamond. Peu de temps après leur nouvel opus, Wish you were here, voit le jour. Lors de l’enregistrement de cet opus les relations se compliquent dans le groupe. Malgré cela, le groupe revient deux ans plus tard avec son nouvel opus, Animals, un album inspiré par La ferme des animaux de George Orwell. Le groupe entame une tournée qui débute à Montréal en juillet 1977.

L'époque Roger Waters

Roger Waters a deux projets importants, The Wall, inspiré d’un épisode compliqué avec des fans et _The pros and cons of Hitch Hiking inspiré de ses fantasmes. Lorsque le groupe publie The Wall, les médias saluent le travail réalisé sur cet album, sur lequel ils collaborent avec le compositeur Michael Kamen. Le groupe entame une « petite » tournée, qui demande une telle organisation et des moyens tellement importants que quatre dates seulement seront retenues. Richard Wright quitte le groupe. En 1982, Alan Parker réalise le film The Wall.

Pink Floyd fait paraître The final cut, en 1983, sur la couverture de l’album il est mentionné que ce disque est de Roger Waters mais chanté par Pink Floyd. Les relations dans le groupe se détériorent fortement et l’album se vend beaucoup moins bien que les précédents. Roger Walters quitte le groupe en 1985, alors qu’il s’est imposé comme le compositeur officiel des chansons de Pink Floyd. Il imagine que sans lui le groupe ne peut plus retrouver le succès, et les membres du groupe se consacrent pour un temps à leur carrière solo.

L'heure du changement

L’aventure des Pink Floyd n’est pourtant pas encore terminée, David Gilmour et Nick Manson souhaitant faire revivre le groupe. Ensemble ils font paraître A momentary lapse of reason. Après la grande tournée qui suit, Richard Wright réintègre le groupe. Pink Floyd publie un album live de la tournée Delicate sound of thunder.

Pink Floyd présente The division bell en 1994, un opus en collaboration avec Polly Samson et Michael Kamen. L’album rencontre un immense succès aussi bien auprès des médias qu’auprès du public. Les Pink Floyd entament une grande tournée à travers le monde. Le groupe n’a plus rien à prouver, cet album sera le dernier.

Les Pink Floyd sont intégrés au Rock’nRoll Hall of Fame, du musée de Cleaveland. L’année suivante, un astéroïde est nommé Pink Floyd en hommage au groupe. Les membres du groupe se réunissent en 2005 pour un concert à Londres.

David Gilmour et Nick Mason font paraître en 2014 The Endless River, un disque en hommage à Richard Wright, mort en 2008.