Biographie de Renaud

Né le 11 mai 1952

Incontournable dans la chanson française, Renaud met des mots sur tous les problèmes de société qui l’interpellent, ce qui séduit un large public au fil de sa carrière.

Devenir acteur

Renaud, de son vrai nom Renaud Séchan, voit le jour à Paris le 11 mai 1952, il a un frère jumeau David et quatre autres frères et sœurs. Le père de famille enseigne l’allemand et écrit des romans. Le jeune Renaud a de nombreuses difficultés à l’école, la motivation n’est pas au rendez-vous, lorsqu’il entre au collège la situation se complique encore un peu plus puisque le jeune homme ne travaille que le français et le dessin. Le jeune garçon ne supporte pas l’autorité mais s’intéresse très jeune à la politique et à la société qui l’entoure. Il est obligé de redoubler sa dernière année de collège en 1967. L’année suivante, lors des événements de mai 1968, Renaud rejoint le mouvement étudiant et devient très actif, des événements qui lui inspire sa première chanson. A la suite de cela, il rêve de devenir acteur, il commence par intégrer une seconde artistique puis décide d’arrêter l’école. Il commence alors à enchainer les petits boulots, de l’argent qu’il dépense dans des motos principalement. Il fait alors la connaissance de Patrick Dewaere qui lui permet d’intégrer la troupe conduite par Romain Bouteille au Café de la gare, il y rencontre d’autres artistes comme Miou-Miou ou Coluche. Il monte sur scène avec la troupe pendant plusieurs mois avant de travailler de nouveau dans la librairie où il avait commencé. Renaud perd son emploi en 1972 et commence alors à aller dans les bars où il fait de nouvelles rencontres et commence à écrire des morceaux. Il se produit dans les rues de Paris avec l’un de ses amis accordéoniste, le public est enthousiasmé par leur musique.

Chanteur à textes

Alors qu’ils chantent dans la rue, devant une salle de spectacle où se produit Coluche, le producteur de ce dernier Paul Lederman les remarque et leur offre de se produire au Caf’Conc, ils deviennent alors les Trois P’tits Loulous. Michel rejoint l’armée, Renaud continue de monter seul sur scène avec ses chansons comme l’Hexagone ou le Camarade bourgeois . Une productrice indépendante le remarque et le fait entrer en studio pour son premier disque Amoureux de Paname qui paraît en 1975, sur lequel se trouve de nombreuses chansons qu’il interprétait dans les rues. Renaud évoque mai 1968 avec Paname ou encore son rapport à la société de l’époque avec Société tu m’auras pas . Le chanteur monte sur la scène du café-théâtre « la Pizza du Marais » pendant plusieurs semaines. Le chanteur revient à ses premiers amours en montant sur scène en 1977 dans une pièce de théâtre Le secret de Zonga signée Martin Lamotte.

Son second disque, Laisse béton, voit le jour en octobre 1977. Le premier simple Laisse béton , rencontre un immense succès. Il se produit à l’occasion du Printemps de Bourges en avril 1978 accompagné par le groupe Oze.

L’année suivante, Renaud revient avec Ma gonzesse et notamment le morceau La chanson pour Pierrot. Il monte sur la scène du Théâtre de la ville de Paris pour cinq représentations à guichets fermés. Renaud fait paraître en 1980, Marche à l’ombre, un album marqué par les titres Dans mon HLM ou Les aventures de Gérard Lambert+. Le chanteur se produit pendant quatre semaines sur la scène de Bobino. Un album est enregistré à l’occasion de ces concerts, intitulé Live à Bobino. Renaud épouse Dominique en 1980 qui donne naissance à leur fille Lolita au mois d’août de la même année.

Renaud fait paraître Le retour de Gérard Lambert en 1981, dans lequel il parle de la drogue avec le morceau La blanche, mais aussi des relations humaines avec Mon beauf et dédie une chanson à son grand-père Oscar . A cette époque, le chanteur commence à changer de cap, il se passionne pour la voile et la mer et s’occupe de sa famille.

L’âge de la sagesse

Renaud fait paraître Morgane de toi en 1983, qui regorge d’énormes succès comme Morgane de toi , une chanson écrite pour sa fille, ou encore En cloque sur la grossesse et l’un de ses plus grands succès, Dès que le vent soufflera. Un disque qui s’écoule à plus de 1,2 million de copies. Le chanteur change de maison de disques et signe chez Virgin. En 1984, Renaud part en tournée, il s’arrête au Zénith de Paris mais aussi au Québec. L’année suivante, il compose la chanson Chanteurs pour l’Ethiopie, un 45 tours qui s’écoule à plus d’un million de copies.

En 1985, Renaud fait paraître Mistral Gagnant, en collaboration avec Jean-Philippe Goude marqué par les titres Mistral Gagnant, Miss Maggie qui raconte Margaret Thatcher, Fatigué ou encore P’tit conne. De nombreuses personnes lui reproche à cette époque de chanter la misère et les problèmes sociaux mais dans un être loin avec ses millions d’albums vendus et sa popularité. Au même moment, Renaud perd son ami Coluche, il fait paraître en 1988 son nouveau disque Putain de camion qui s’écoule à plus de 600 000 copies, il est récompensé notamment par la SACEM. Il entame ensuite une nouvelle tournée. Le chanteur revient en 1991 avec Marchand de cailloux, marqué par La ballade Nord-Irlandaise. Cette année-là, Renaud commence le tournage du film Germinal dans lequel il interprète Etienne Lantier. Inspiré par son retour dans le nord de la France il fait paraître Cante el’nord, un album en chtimi, ce disque est récompensé de la Victoire de la musique traditionnelle.

En 1994, Renaud fait paraître A la belle de mai, qui rend hommage à Marseille avec notamment les moreaux C’est quand qu’on va où ? ou encore Le sirop de la rue. L’année suivante, il monte sur la scène de la Mutualité pendant quatre semaines avant d’entamer sa tournée. Peu de temps après, il sort un disque consacré à Georges Brassens où il reprend plus de vingt chansons de l’artiste. En 1996, Renaud se produit à L’Olympia à la fin de sa tournée. Sa femme le quitte en 1997, le chanteur se console dans l’alcool et a du mal à remonter la pente. Il monte sur quelques scènes puis se retire pour toute l’année 1998. Il revient l’année suivante et monte sur scène pour une tournée qui va durer deux années avec ses musiciens Alain Lanty et Jean-Pierre Buccolo.

Renaissance

Renaud fait paraître Boucan d’enfer, en mai 2002, notamment marqué par le morceau Docteur Renaud, Mister Renard et le duo avec Axelle Red : Manhattan-Kaboul, un succès avec plus de 450 000 copies écoulées la semaine de sa sortie. A la fin de l’année 2002, il part en tournée avec plus de 170 représentations, un DVD de la tournée paraît en avril 2003. La même année, il chante en duo avec sa future épouse Romane Serda le titre Anaïs Nin.

Le chanteur s’engage aussi pour Ingrid Bétancourt prisonnière des FARC avec le titre Dans la jungle, puis organise un grand concert avec de nombreux artistes au Zénith de Rouen. Renaud devient père pour la seconde fois en juillet 2006 de Malone.

Renaud revient avec Rouge sang en 2006, un disque marqué par les titres Les bobos ou encore Elle est facho, l’album est un énorme succès. En 2007, le chanteur entame une nouvelle tournée sur les routes de France avec un passage à La Cigale puis à Bercy.

Renaud se lance dans un nouveau projet en traduisant des chansons irlandaises qu’il réunit dans un nouveau disque, Molly Malone qui paraît en novembre 2009.

La nouvelle génération de chanteurs français reprend ses titres dans deux albums intitulés La Bande à Renaud. Un album qui démontre que les chansons de Renaud sont indémodables, elles traversent les époques et les générations.