Née le 12 décembre 1989

Tal a débarqué sur la scène musicale française avec sa pop acidulée et son timbre de voix particulier, elle séduit un public toujours plus large.

Rencontres artistiques

Tal Benyerzi voit le jour le 12 décembre 1989 en Israël. La jeune femme est issue d’une famille de musiciens, son père et son frère composent des musiques et sa mère est une chanteuse reconnue. Sa famille à plusieurs origines du Yémen, du Maroc et d’Israël, elle emménage en France en 1990. Elle commence très jeune l’apprentissage du chant aux côtés d’Albert Assayag. Un peu plus tard, elle commence seule à pratiquer le piano et la guitare. Elle est influencée par la soul ou encore le reggae, la pop et le jazz. Elle est fascinée par de nombreux artistes internationaux comme Ray Charles, Stevie Wonder, Michael Jackson ou encore Nickelback.

La chanteuse fait la connaissance de Gary Fico, ils deviennent amis et ce dernier lui présente Laura Marciano qui est compositrice. Celle-ci fait signer Tal chez Sony Music en 2009. Son premier titre, La musique est mon ange, paraît au début de l’année 2010 dans l’album Hits & Dance 2010 orchestré par Sony Music. En parallèle de sa carrière qui débute, la jeune fille se produit dans des pianos-bars. Tal signe un nouveau contrat en 2011 chez Thierry Chassagne. La même année, elle assure la première partie d’Alicia Keys, de passage au Palais des Congrès. Quelques temps après elle est en première partie de Christophe Maé qui se produit au Casino de Paris. Pour se faire connaître, Tal publie sur son compte Youtube des vidéos dans lesquelles elle reprend Bruno Mars ou Rihanna. Elle fait alors paraître un nouveau morceau, On avance , dans les bacs en septembre 2011.

Alors qu’elle passe l’été 2011 en studio d’enregistrement pour son futur album Tal est invitée à Saint-Tropez par Thierry Chassagne pour faire la connaissance de Sean Paul. Lors de cette rencontre, Tal lui présente son titre Waya waya, le chanteur aime le morceau et souhaite y être intégré. Quelques jours plus tard, il entre en studio pour chanter sa partie du morceau. Tal présente à la fin de l’été le clip de son single On avance. Le succès est au rendez-vous et le morceau trouve sa place dans les classements. En novembre, elle fait paraître Waya waya en duo avec Sean Paul, un titre qui ne rencontre pas autant de succès que le précédent. La sortie de son premier disque, Le droit de rêver, est repoussée et elle fait donc paraître un EP, Tal, sur lequel se trouvent quatre titres : On avance, Waya waya, Man Down  et Price Tag . Au début de l’année 2012, Tal revient avec un nouveau titre Le sens de la vie, dont le clip est tourné à New-York. La mélodie gaie et les paroles pleines d’espoir font de cette chanson un tube. Le droit de rêver voit finalement le jour le 16 mars 2012. L’album est salué aussi bien par la critique que par le public, il s’écoule à plus de 250 000 copies et devient double disque de platine.

Tal se produit lors de plusieurs showcases et prévoit de partir en tournée. En avril 2012, la chanteuse présente son nouveau morceau, Je prends le large , dont le clip est réalisé à Miami. Le titre sort en deux versions dont une en duo avec Mokobé. Le succès est plus faible que pour le single précédent même si il parvient tout de même à entrer dans les classements. Tal est conviée à la fête de la musique orchestrée par Nagui qui à lieu à Carcassonne, elle monte sur scène avec M. Pokora pour reprendre le titre Hey Ya! d’OutKast. Un mois plus tard, Tal fait paraitre M’en aller en duo avec Canardo, le succès est au rendez-vous et le titre se hisse dans le top 10 français.

Une pluie de succès

Au début du mois d’octobre 2012, Tal fait paraître un nouveau single Rien n’est parfait , qui se hisse difficilement dans les classements. Au même moment, la jeune femme annonce qu’elle participe à l’album qui rend hommage aux chansons de Jean-Jacques Goldman, Génération Goldman. Tal rejoint M. Pokora pour interpréter le premier single extrait de l’album, Envole-moi, énorme succès pour le duo en France et en Belgique mais connait aussi le succès en Suisse et au Pays Bas. Deux mois plus tard, l’album devient disque de diamant. Tal revient quelques mois plus tard pour le second volume de Génération Goldman, cette fois-ci elle interprète seule le titre Pas toi. A la fin de l’année 2012, Tal se produit pour ses premiers spectacles au Divan du monde à Paris. A la fin de l’année 2013, lors de la cérémonie des NRJ Music Awards, Tal reçoit le trophée de Révélation francophone de l’année.

Tal interprète Danse en duo avec Flo Rida en juin 2013, un single qui annonce son nouveau disque, A l’infini, qui voit le jour au début du mois de septembre 2013. Un mois plus tard, elle fait paraître un second morceau, À l’international. Au même moment, la chanteuse annonce qu’elle participe à la quatrième saison de l’émission Danse avec les Stars. Sur cet opus, elle collabore aussi avec le groupe britannique Little Mix sur le morceau Une autre personne . A partir de la fin du mois de septembre 2013, elle entame Danse avec les Stars, elle est éliminée au début du mois de novembre. A peine sortie de l’émission, elle présente son nouveau titre, Le passé .

A la fin de l’année 2013, elle édite une seconde fois son album en y ajoutant des versions acoustiques et plusieurs titres inédits chantés en duo comme Le Tourbillon de la vie de Jeanne Moreau avec Alizée. Tal est de nouveau récompensée aux NRJ Music Awards et devient l’artiste féminine francophone de l’année. En mars 2014, Tal fait paraître un documentaire intitulé Tal au cinéma, un film de François Goetghebeur, un mélange entre les coulisses, sa vie, la scène et ses enregistrements. Tal débute sa première tournée, À l’infini tour, une tournée qui passe par six dates au Palais des sports et une ultime date en novembre 2014 au Zénith de Paris. Lors de la cérémonie des World Music Awards en mai 2014 Tal est récompensée du prix de « l’Artiste féminine française ayant vendu le plus de disque dans le monde en une année ». La jeune femme fait plusieurs apparitions dans Plus belle la vie en 2014.