Biographie de Yvette Horner

Née le 22 septembre 1922

Yvette Horner est l’une des plus grandes musiciennes françaises, tout au long de sa carrière elle a adapté l’accordéon à de nombreux styles de musique pour en faire l’un des plus beaux instruments de musique. Son talent traverse les époques et à permis de faire naitre des vocations.

Le talent pur

Yvette Horner voit le jour à Tarbes le 22 septembre 1922. Yvette commence la musique dès son plus jeune âge, elle intègre le conservatoire de musique de Toulouse. En 1933, elle remporte le premier prix de piano du conservatoire. Elle est obligée d’arrêter le piano car sa mère pense qu’elle aura un plus grand avenir si elle joue de l’accordéon. Yvette Horner épouse René Droesch qui est footballeur. Afin de se faire connaître Yvette débute dans des casinos. Elle intègre une école à Paris dans laquelle elle suit les cours de Robert Bréard. Lors de la Coupe du monde d’accordéon de 1948, elle devient la première femme à gagner le premier prix. Deux ans plus tard, elle reçoit le grand-prix international d’accordéon de Paris.

En 1950, elle fait paraître le Jardin secret d’Yvette Horner, avec ce disque elle remporte le grand prix de l’Académie Charles-Cros. Elle s’engage dans une nouvelle aventure en 1952, l’entreprise Calor qui est partenaire du Tour de France lui propose de venir jouer sur les podiums de chaque étape. Une expérience qu’elle apprécie puisqu’elle recommence l’année suivante mais cette fois ci pour la marque Suze. La jeune femme se produit au final sur onze Tour de France. L’accordéoniste donne plus de deux milles concerts au cours de sa carrière. Lors du Bicentenaire de la révolution en 1989, Yvette Horner monte sur scène Place de la Bastille. En 1990, elle monte sur la scène du Casino de Paris en tête d’affiche d’une revue. La musicienne va multiplier les collaborations, elle va travailler à plusieurs reprises avec Marcel Azzola ensuite elle va créer Casse-Noisette de Tchaïkovski avec Maurice Béjart au Théâtre du Chatelet en 1999. Yvette Horner se produit sur scène dans La plus grande guinguette du monde.

Toutes les formes d’art

Au cours de sa carrière Yvette Horner publie plus de cent cinquante album qui s’écoule à plus de trente millions de copies. La musicienne se sépare de sa maison en 2005, elle réalise aussi une vente aux enchères avec entre autres ses robes Jean-Paul Gautier au profit de l’Institut du Cerveau et de la moelle épinière.

En 2007, Yvette Horner fait paraître Double d’or. Eudes Labrusse et Dominique Verrier mettent en scène le spectacle La madone des dancings, les mille vies d’Yvette Horner en 2008 lors du festival d’Avignon. Julien Doré propose à Yvette Horner en 2011 de venir enregistrer avec lui des morceaux de son nouvel opus Bichon. En 2012, Patrick Brugalière fait paraître un nouvel opus de l’accordéoniste intitulé Hors Norme en collaboration avec plusieurs artistes comme Lio ou Richard Galliano. Jean-Paul Gautier réalise la pochette de l’album.